»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 18/07/2019 à 17h35 MedinCell 0,00% 7,000€
  • MEDCL - FR0004065605
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

MedinCell : Introduction sur le Compartiment C

Introduction sur le Compartiment C

Ne pas souscrire.

(Boursier.com) — Pas une biotech ?" Ni une biotech ", " ni une medtech " : MedinCell ne semble pas vouloir que l'étiquette lui soit accolée... Il faut dire que les piètres performances boursières du segment ne font pas envie... MedinCell le justifie aussi en expliquant n'avoir aucune molécule en développement en portefeuille. Effectivement, la société se fonde sur des principes actifs présents dans des médicaments déjà commercialisés dont l'efficacité et le profil de sécurité sont connus et documentés, auxquels elle applique son savoir-faire technologique BEPO, dans les produits injectables à action prolongée. Elle vise à améliorer l'observance et l'efficience des traitements dans des indications spécifiques. Le candidat le plus avancé est en étude clinique de phase III aux États-Unis pour le traitement de la schizophrénie, en partenariat avec Teva. MedinCell mène aussi une phase II aux Etats-Unis dans le traitement de la douleur orthopédique postopératoire.

Un peu quand même... Si elle n'est pas une " biotech ", MedinCell en a toutefois quelques apparences ! D'une part par les études cliniques auxquelles ses produits sont soumis, même si ces dernières sont plus rapides étant donné les médicaments déjà sur le marché, supports du traitement. MedinCell en a aussi toute l'apparence dans le modèle qui prévoit des paiements pour chaque étape franchie ainsi qu'un pourcentage des ventes " high single digit ". Enfin, elle en affiche aussi les... pertes à financer ! -9,6 ME en 2018 et la direction ne donne pas d'indication quant à l'atteinte du point mort. Le comportement boursier de la société dépendra logiquement du newsflow à venir. A ce titre, des résultats intermédiaires de la phase III sont attendus dans un an, au deuxième semestre 2019, alors que les résultats définitifs seront publiés au premier semestre 2020.

Capitalisation. D'ici là, aucune urgence à se positionner sur un titre spéculatif qui va afficher une capitalisation de plus de 160 ME en milieu de fourchette, une fois la levée de fonds réalisée. Cette dernière doit lui permettre de mettre en oeuvre de nouveaux programmes. Le modèle de la société ne vaut en effet que si le socle de produits est suffisamment large et sept autres programmes sont ainsi en cours de développement ou en recherche de formulation, dans différentes aires thérapeutiques : contraception, dépression, douleur chronique. La société vise au moins une demande d'autorisation d'essais cliniques chaque année. Prometteur, reste à convaincre les marchés. Les parcours décevant depuis deux ans des valeurs bio et medtech n'est pas vraiment incitatif, de même que les échecs lors des introductions en Bourse du printemps : Elsalys, Affluent Medical... Dans l'immédiat, on s'abstiendra sur le dossier.

— ©2018-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com