»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 21/02/2019 à 11h56 AB Science -1,07% 3,512€
  • AB - FR0010557264
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

AB Science : Introduction sur le Compartiment B

Introduction sur le Compartiment B
Acheter

Souscrire avec un objectif à Moyen/Long terme

(Boursier.com) — Pipeline fourni... Une fois n'est pas coutume, une biotech à un stade de développement déjà bien avancé débarque en Bourse, ce qui est particulièrement séduisant : AB Science commercialise en effet d'ores et déjà un produit dans le domaine vétérinaire, et dispose de plusieurs candidats médicaments en phase 3 : trois pour les pathologies concernant le cancer du pancréas, le cancer stromal gastro-intestinal (GIST) et la mastocytose et une autre phase 3 chez le chien. Huit autres candidats sont en phase 2. Toutes sont susceptibles d'être mises sur le marché un jour.

Potentiel... D'un point de vue technique et médical, l'objectif est de bloquer, via le masitinib, la molécule développée par AB Science, les mastocytes et protéines kinases, cellules qui déclenchent des réactions allergiques immédiates. Les indications couvertes sont ainsi très larges les cancers, (myélome multiple, sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde et asthme sévère). La société compte lever entre 55 et 70 millions d'euros pour financer le développement du masitinib dans ces indications autres que le cancer. Le potentiel de réussite de ces molécules est réel comme en atteste la première réussite sur le chien. Toutes ne réussiront sans doute pas à franchir la phase 3, mais dans le lot, il serait surprenant qu'aucune n'aboutisse...

Devenir une société pharmaceutique... Concernant l'offre, les actionnaires présents au capital, dont certains noms prestigieux : Serge Dassault, Vincent Mulliez, Philippe Oddo, cèderont une partie de leurs titres. Mais seulement 10% au prorata de leurs participations respectives. Tous veulent continuer l'aventure, en matérialisant quelques plus-values lors de cette étape spéciale et après près de 10 ans d'investissements. La stratégie de développement des dirigeants est aujourd'hui inchangée : AB Science ne restera pas une société de Recherche et Développement passant des licences auprès de grandes sociétés pharmaceutiques au moment de la phase III ou de la commercialisation, l'ambition est bien de devenir une société pharmaceutique commercialisant ses propres produits. Même si les licences ne sont pas exclues par les pragmatiques dirigeants, ils souhaitent les faire intervenir le plus tard possible, ce qui en terme de revenus est évidemment bénéfique... AB Science consomme environ 10 ME par an. Les premiers revenus sont à l'ordre du jour avec le début de la commercialisation du produit pour le chien en Europe et aux Etats-Unis. On attendra d'éventuelles bonnes nouvelles pour les phases 3 dès le deuxième semestre 2011 et en 2012. Le dossier mérite d'être accompagné, car séduisant et prométeur...

— ©2010-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com