»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 24/04/2019 à 17h35 Prodways 0,00% 2,750€
  • PWG - FR0012613610
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Prodways : Introduction sur le Compartiment B

Introduction sur le Compartiment B
Acheter

Souscrire.

(Boursier.com) — Machines + Matières premières. L'impression 3D arrive en Bourse par l'intermédiaire de la filiale du Groupe Gorgé, Prodways, dont le positionnement vise les industriels présents dans deux secteurs avant tout : le médical et l'aéronautique. Clients attirés par les machines proposées par la 3D en termes de gains de temps et de coûts sur leurs unités de production. La croissance annuelle moyenne atteint plus de 30% sur ce marché attendu à 25 Milliards d'Euros en 2021. Le modèle de développement est centré sur le B to B, avec des revenus récurrents générés par les ventes de matières premières, résines ou des poudres. Chaque nouvelle machine installée est donc synonyme d'augmentation des marges de Prodways, celles générées par les consommables étant supérieures à celle des ventes de machines. Prodways a déjà vendu 76 unités à 62 clients, principalement en Allemagne et aux États-Unis.

A l'équilibre fin 2017. Un choix gagnant pour Prodways qui accumule les clients de renom, dont le dernier, Safran, et dont l'envolée du chiffre d'affaires en trois ans, témoigne de la réussite. Au-delà de la croissance rapide, miser sur Prodways c'est aussi tabler sur l'atteinte rapide du point mort, trois ans seulement après la création de la société. La direction annonce en effet l'équilibre opérationnel lors du quatrième trimestre de l'année 2017 en cours. A moyen terme, le chiffre d'affaires doit culminer 62 ME en 2019, pour 25 ME l'an passé, sachant que la société compte aussi consacrer plus de la moitié de la levée de fonds à des acquisitions. Le taux de marge d'EBITDA est annoncé " à deux chiffres " à cette date.

Engouement. La structure de la levée de fonds de 40 à 50 ME ne matérialise aucune sortie des actionnaires actuels. Les nouveaux actionnaires, plusieurs fonds d'investissement ainsi que Safran, assurent plus de 13 ME de l'augmentation de capital. Sur des niveaux de valorisation, assez similaires à ceux pratiqués lors de récentes acquisitions dans le secteur en Allemagne, soit de 8 à 9 fois le chiffre d'affaires des cibles. De façon générale, l'engouement des investisseurs, assez sevrés d'introductions en Bourse depuis le début de l'année, s'annonce important sur le dossier et les particuliers pourraient ne pas être servis à la hauteur de leurs attentes, dans une moindre mesure pour les actionnaires de la maison-mère, Groupe Gorgé, dont les ordres seront prioritaires.

— ©2017-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com