»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 15/02/2019 à 17h35 Europcar +0,67% 7,530€

Europcar : Introduction sur le compartiment A d'Euronext Paris

Introduction sur le compartiment A d'Euronext Paris
Acheter

Souscrire.

(Boursier.com) — No1 en Europe. Le numéro 1 de la location de véhicules en Europe s'introduit donc en Bourse de Paris pour ce qui constituera vraisemblablement la plus importante opération de l'année 2015. En effet, aucun suspense quant à la réussite de l'opération puisque, malgré un contexte boursier compliqué avec la question grecque qui hante les esprits, le carnet d'ordres du loueur de voitures a été entièrement souscrit au lendemain du lancement de l'opération... Option de surallocation comprise ! On s'oriente donc vers une opération de plus de 1,1 MdE et une valorisation de 2 MdsE, pas excessive pour la société qui fait la course en tête en Europe s'appuyant sur près de 3.700 agences dans plus de 140 pays, chiffres de 2014, et sur une flotte de près de 190.000 véhicules. Europcar atteint 19% de parts de marché, contre 13% pour Avis, 12% pour Hertz, 11% pour Sixt.

EBITDA Plusieurs éléments plaident en faveur du dossier, comme, en premier lieu, la " recovery " engagée. En effet, déficitaire de -111 ME lors de l'exercice 2014 et de -69 ME sur le seul premier trimestre 2015, Europcar promet au Marché de repasser rapidement dans le vert, notamment grâce aux efforts de réduction de coûts engagés depuis trois ans. C'est en bonne voie et en 2014, Europcar a atteint un niveau record d'EBITDA ajusté à 219 ME. Autre point bénéfique pour la société et qui est d'ailleurs lié au premier : son désendettement qui sera accéléré grâce aux fonds levés à l'occasion de cette introduction. La baisse de l'endettement devrait donc permettre en corollaire une réduction des frais financiers qui pèsent sur les comptes. La dette représentera moins de 1,5 fois l'EBITDA en fin d'année contre 2,7 fois en 2014, sachant que le ratio s'affichait à 6,4 fois en 2011.

Dividende. Les objectifs financiers, ambitieux, sont aussi particulièrement alléchants puisque la direction prévoit une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre 3% à 5% sur la période 2015-2017, soit mieux que le marché. Un objectif crédible après les plus de 6% de progression affichés au premier trimestre 2015 (Europcar a bouclé deux trimestres consécutifs à plus de 7% au global) ! La direction vise aussi une marge d'EBITDA ajusté supérieure à 13% pour l'exercice 2017. Elle se situait à 10,8% fin 2014, venant de 4,7% en 2011. Enfin dernier élément convainquant : à compter de 2017, Europcar versera au moins 30% de son résultat net sous forme de dividende. Un élément supplémentaire qui plaide en faveur du dossier. La fourchette de prix valorisera vraisemblablement Europcar autour de 2 Milliards d'Euros, soit globalement une fois son chiffre d'affaires (1,98 MdE en 2014), moins de 10 fois l'EBITDA, ce qui ne nous semble pas excessif pour le leader du secteur et laisse au titre une marge de progression réelle pour les mois à venir.

— ©2015-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com