Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 29/10/2020 à 17h35 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) +3,05% 82,650€
  • ADP - FR0010340141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Groupe ADP : Introduction sur l'Eurolist

Introduction sur l'Eurolist
Acheter

Moyen terme seulement.

(Boursier.com) — Redevances . Aéroports de Paris fait partie des "grosses" opérations de ce premier semestre 2006. Le gouvernement français, qui a budgétisé 12 Milliards d'Euros de recettes issues de privatisations pour 2006, compte sur ce dossier pour récupérer plusieurs centaines de Millions d'Euros. En l'occurrence 800 ME au maximum ! ADP qui réalise 75% de son chiffre d'affaires dans les services aéroportuaires (exploitation de Roissy, Orly et Le Bourget) est positionné sur un marché en croissance : le trafic mondial de passagers progresse en effet, en moyenne, de 4% par an depuis 15 ans. Ce qui cache cependant des périodes de crises comme le recul de 2001... La croissance devrait donc être au rendez-vous pour le groupe qui, par ailleurs, a la possibilité de passer des augmentations de redevances d'un montant de 3,25% par an, en plus de l'inflation, dans le cadre du contrat de régulation qu'il a signé. Un " jackpot " régulier pour ADP qui court jusqu'en 2010...

Surfaces. Outre l'intérêt flagrant de l'Etat, l'entreprise a aussi besoin de cette opération, notamment pour financer des investissements majeurs au niveau des terminaux et alléger sa structure financière. ADP compte ainsi restaurer et accroître 25% de ses terminaux pour un montant estimé à 2,7 Milliards d'Euros. Ces 25% correspondent à 20 millions de passagers supplémentaires. Et à la différence des autoroutes, ADP est propriétaire des surfaces qu'il exploite : il encaisse donc des loyers. De nouvelles boutiques devraient voir le jour dans ces nouveaux terminaux. La hausse des surfaces commerciales devrait atteindre 30% dans les cinq ans. Et même 44% sur les zones internationales. ADP réalise aujourd'hui 15% de son chiffre d'affaires dans les commerces et parkings. Et il reste en tout 369 hectares de réserves foncières disponibles au groupe... Seulement 59 ha seront commercialisés d'ici 2010.

Des chiffres... Côté rentabilité, le groupe affiche une marge nette de 9%, contre 8% en 2004, une marge opérationnelle de 17% contre 16% en 2004. Par ailleurs, ADP reste très endetté avec un 'gearing' de 113%. Si l'augmentation de capital atteint 600 ME, ce ratio tombera toutefois à 65%... Par ailleurs, les actionnaires recevront 50% du RN dès 2007. En prenant en considération une croissance du RN de 25% (comme celle enregistrée entre 2004 et 2005, mais précisons que le groupe n'avance, pour sa part, aucun chiffre), le rendement ressort autour 2,50%, en milieu de fourchette. A peine plus que le livret A... Le PER est lui proche de 20... Par ailleurs, les conditions de marché ne sont pas dès plus optimales en ce moment en bourse... Tout ceci nous rend plutôt prudents sur le prix de l'introduction, même si le dossier paraît solide.

— ©2006-2020, Boursier.com