Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 14/08/2020 à 12h49 Paulic Meunerie 0,00% 6,400€
  • ALPAU - FR0013479730
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Paulic Meunerie : Introduction sur Euronext Growth

Introduction sur Euronext Growth

On va laisser le dossier faire ses premiers pas en Bourse... Quitte à s'y intéresser et à l'acheter lorsque nous aurons plus de recul sur l'avancement des projets. Dans l'immédiat, nous ne souscrivons pas.

(Boursier.com) — Ozone Un meunier historique qui se lance dans une nouvelle aventure : c'est l'histoire qui est proposée aux investisseurs. Meunier breton historique, Paulic société familiale, a décidé de monter en gamme avec des farines purifiées à destination de pains haut de gamme et met aussi un pied en direction d'un nouveau marché, celui de l'alimentation d'insectes d'élevage. A l'origine du changement, beaucoup de R&D et un processus baptisé Oxygreen. Paulic utilise de l'ozone pour éliminer tout produit chimique des grains de blé. Il en ressort une farine d'une qualité supérieure à celle qui reçoit le tampon "bio", ainsi que du son là encore, purifié, à destination des insectes. L'absence de produits chimiques dans leur alimentation, notamment les résidus d'insecticides auxquels ils sont très sensibles, permet aux insectes de pleinement bénéficier de cette alimentation : gain de poids et d'espérance de vie à la clef. Paulic veut donc séduire les éleveurs de ce nouveau marché.

3 sites de production. La nouvelle technologie et l'anticipation d'une demande en forte hausse ont obligé Paulic à investir sur ses 3 sites de production. Ce qui a, au passage, pénalisé la production et donc le chiffre d'affaires en 2018, avec toutefois un équilibre de rentabilité préservé. Mais les volumes que peut désormais produire la société sont conséquents : 66.000 tonnes par an pour le froment, contre 20.000 tonnes auparavant et les capacités de production de blé noir passent elle à 23.000 contre 4.000 tonnes. L'objectif de la société est de devenir le leader sur ses trois segments de marché : en Bretagne sur la farine de froment, en France sur la farine de blé noir et dans le monde sur le marché de l'alimentation d'insectes.

Ambitieux! La levée de fonds constitue en fait le deuxième étage de la fusée du financement de Paulic qui a en effet bénéficié d'un crédit bancaire de 9,3 ME pour moderniser son site historique. La levée de fonds aura aussi pour mission de rééquilibrer un bilan qui a vu l'endettement fortement progresser à plus de 400% des fonds propres... L'objectif d'atteindre un chiffre d'affaires de 50 ME en 2023, parait particulièrement ambitieux. Paulic espère que 50% seront issus des produits traditionnels et 50% issus de la technologie Oxygreen, avec un taux de marge brute compris entre 50% et 55%. Partant de 8,37 ME en 2018, la marche est particulièrement haute! Le levier apporté par les produits Oxygreen, doit aussi se concrétiser par une nette amélioration de la rentabilité nette. Au final, le caractère familial de la société est rassurant quant à sa bonne gestion, mais sa taille très modeste, 8 ME de chiffre d'affaires et ses objectifs bien ambitieux, 50 ME en 2023, nous poussent à la prudence eu égard à sa valorisation, 29 ME en milieu de fourchette.

— ©2020, Boursier.com