»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 18/07/2019 à 17h35 Arcure -0,66% 6,000€

Arcure : Introduction sur Euronext Growth

Introduction sur Euronext Growth

Ne pas souscrire.

(Boursier.com) — 1er de cordée. On attendait Gefco pour lancer le millésime 2019 des introductions en Bourse à Paris et un premier de cordée de taille pour faire ruisseler les liquidités sur tout le marché primaire parisien... On aura finalement une opération de moindre ampleur avec Arcure qui vise une levée de fonds de 12 ME. La société vient valoriser Blaxtair, sa solution commercialisée depuis 2011 et qui, installée sur des véhicules de chantier, permet la détection de piétons et éviter tout accident. On en dénombre plus de 1.000 par an en France. Le marché est évalué à 3 milliards d'euros, via 1,3 million de véhicules à équiper, majoritairement des engins de manutention neufs ou déjà opérationnels mais aussi des engins de construction évoluant sur différents chantiers, du BTP aux mines. Les accidents sont nombreux et les opérateurs connaissent un besoin en équipement, que cherchent aussi à combler les constructeurs de véhicules en s'équipant originellement.

1ère et 2ème monte. Le développement du chiffre d'affaires est ainsi attendu en 1ère monte auprès des constructeurs et en 2ème monte auprès des utilisateurs finaux, ce qui nécessitera un déploiement commercial d'ampleur plus importante. A la base de la technologie : des algorithmes de " machine learning " développés par Arcure et qui constituent aujourd'hui une base de données propriétaire, permettant d'identifier la présence de potentiels piétons en danger. La technologie est aussi à la base d'un relais de croissance de la société : la solution Oméga qui vient d'être lancée, avec des objectifs d'applications industrielles : guidage d'engins, récolte automatisée, études de surfaces... Fort de son offre, Arcure affiche ses ambitions : 60 Millions d'Euros de chiffre d'affaires et 25% d'EBIT à horizon 2023. Des objectifs très ambitieux pour la société qui doit y parvenir grâce à la levée de fonds réalisée à l'occasion de l'introduction qui financera notamment des implantations prioritaires sur deux marchés : l'Allemagne et les Etats-Unis.

Embûches? Arcure est encore bien loin de ces 60 ME, avec 7,4 ME de chiffre d'affaires en 2018. Pour ce qui est des résultats annuels, ils ne sont pas encore connus, mais au premier semestre, le groupe était quasiment à l'équilibre d'exploitation et du résultat net. Là encore il faudra une belle marge de progression pour atteindre l'objectif assigné. En attendant, la société se trouve valorisée 42 ME, 6 fois son chiffre d'affaires tout de même... Compliqué de souscrire les yeux fermés dans ces conditions! Surtout que ceux qui l'ont fait en 2018 ont encaissé des (lourds) revers sur 15 des 18 introductions en Bourse ! Difficile de s'affranchir de cette réalité au moment de décider ou pas de souscrire à cette première introduction de 2019. En outre, d'ici 2023, les embûches seront nombreuses pour atteindre les 60 ME et toute déception se payera au prix fort sur le titre... On adoptera logiquement une attitude prudente, quitte à se positionner sur le dossier plus tard, une fois sa vie boursière lancée...

— ©2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com