Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 23/09/2020 à 17h35 Catana Group -0,94% 2,100€
  • CATG - FR0010193052
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Catana Group : Introduction de Poncin Yachts sur le compartiment C

Introduction de Poncin Yachts sur le compartiment C
Vendre

Ne pas souscrire, on se placera uniquement si le titre s'ajuste en baisse ultérieurement.

(Boursier.com) — Quatrième . Poncin Yachts sera le quatrième acteur français à représenter la filière nautique française en bourse de Paris en rejoignant le groupe Beneteau, Couach et Rodriguez Group. Poncin Yachts est spécialisé dans les voiliers et se concentre sur le marché des unités de 9 à 15 mètres qui représentent le coeur de marché de la plaisance. Le groupe fabrique plusieurs gammes de bateaux, sous trois marques différentes et sur deux sites de production, l'un à Canet-en-Roussillon (Pyrénées Orientales) et l'autre à Marans (Charente-Maritime). Les trois marques de Poncin Yachts sont Catana (catamarans haut de gamme), Diva et Harmony. Catana a été racheté en 2003 par Poncin Yachts à la barre du Tribunal de Commerce de Perpignan.

Révolution. La société compte révolutionner l'industrie nautique avec sa gamme Harmony, vendue à des prix de 10 à 20% moins chers que la concurrence (Beneteau notamment) grâce à des procédés de fabrication moins coûteux. Le patron de Poncin Yachts, Olivier Poncin, a en effet imaginé une usine inspirée de l'industrie automobile, permettant d'abaisser les coûts de production des navires. Horaires 3/8, standardisation des intérieurs, recours à plus de sous-traitance, procédé nouveau de moulage de la coque (d'une seule pièce), sont autant d'atouts présentés par Poncin Yachts. Olivier Poncin s'est d'ailleurs entouré d'une équipe dirigeante expérimentée, à la fois dans le secteur industriel et dans le nautisme.

Business plan rapide. Sur l'exercice en cours qui se clôture fin août, les ventes sont budgétées à 33,65 ME (+50%) pour un résultat net de 1,89 ME. 95% des ventes de l'exercice en cours sont déjà en carnet de commandes, dont la pré-série de 50 voiliers Harmony qui seront mis à l'eau ce mois-ci. Devant le succès de cette gamme présentée pour la première fois au dernier salon nautique de Paris, Poncin table sur un chiffre d'affaires de 70,8 ME sur l'exercice 2005-2006 pour plus de 400 ventes de bateaux, avec un résultat net de 6 ME et un résultat d'exploitation de 9,15 ME qui dégagerait une marge de 12,9%. Poncin Yachts envisage de produire 1.000 bateaux à l'horizon 2009 dont environ 90% seront de marque Harmony, sachant que l'usine de Marans devrait atteindre son rythme de croisière à partir de 2006.

Trop cher? L'introduction de Poncin Yachts sur l'Eurolist d'Euronext Paris est prévue sur le compartiment C. La valorisation est comprise entre 91 et 121 Millions d'Euros après augmentation de capital dans la fourchette de prix proposée qui s'étage de 9,8 à 13,1 Euros par action. Le capital restera contrôlé par la famille Poncin après l'augmentation de capital. Le versement de dividendes n'est pas envisagé avant 2 à 3 ans. Le niveau de valorisation nous semble élevé alors que le groupe doit encore faire ses preuves, la série finale de la gamme Harmony n'ayant même pas encore commencée à être produite dans la nouvelle usine de Marans. Il conviendrait donc de valoriser prudemment Poncin par rapport à un comparable comme Beneteau qui a fait ses preuves depuis de longues années. Or, à plus de 100 ME, Poncin se traite avec un PER 2006 de 18 contre 14 pour Beneteau (et encore moins pour Rodriguez). Rapporté aux ventes, Poncin se paye 1,5 fois le CA anticipé en 2006 contre 1,2 fois pour Beneteau. Nous ne voyons donc pas l'intérêt de souscrire à cette introduction au prix proposé.

— ©2005-2020, Boursier.com