Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 03/07/2020 à 17h35 Christian Dior -0,73% 382,000€
  • CDI - FR0000130403
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Christian Dior : divisé par 3 par rapport aux "plus hauts"

divisé par 3 par rapport aux "plus hauts"
-

Renforcez.

(Boursier.com) — Décote de hausse. En hausse de 11,9% hier soir en clôture, le titre a fait comme à son habitude : dans la discrétion. Dans un marché qui "chassait les bonnes affaires", les investisseurs n'ont eu d'yeux que pour les technos massacrées et pour les "grandes" de la cote qui avaient baissé par excès d'optimisme... comme LVMH ! Fort logiquement donc, la holding de contrôle de l'affaire, Dior, s'est envolée dans la foulée encore que la décote de holding s'est transformée hier aussi... en décote de hausse puisque le titre Dior a gagné 30% de moins que sa "société-fille". Du grand classique me direz-vous...

Le bon timing. Les 42,5% détenus dans le géant mondial du luxe LVMH pèsent actuellement 6,8 Milliards d'Euros, contre une capitalisation de Dior de 4,3 MdE seulement. Dior, comme LVMH, a certes une situation financière qui présente un peu de dettes (80% des fonds propres au 31/12 l'an dernier), mais la décote appliquée de 37% paraît toujours aussi aberrante (la moyenne admise sur le marché, confirmée par une étude du Crédit Lyonnais cet été est de 30% sur Euronext Paris). D'autant que l'organigramme Dior puis LVMH tient la route mais ne manquera pas un jour d'être simplifié. En gros, acheter Dior aujourd'hui, c'est comme à l'accoutumée, acheter du LVHM avec un discount. Mais vu le niveau atteint par LVMH sur le marché, le potentiel est bien là. N'oublions pas que le géant du luxe n'a pas publié des résultats aussi mauvais qu'escompté et qu'il a revendu Gucci dans un timing quasi-parfait..

Cours à la date du conseil : 23,64€

— ©2001-2020, Boursier.com