Western Telecom
  • EST - FR0000064859
  • + Ajouter à : Mes Listes

Western Telecom : Défaillance momentanée

Défaillance momentanée
-

Achat sur très fort repli.

(Boursier.com) — Western Telecom est un des nouveaux opérateurs télécoms qui s’engouffrent dans la brèche laissée par la fin du monopole de France Télécom. Le groupe axe sa stratégie sur les Pme et les services. Western Télécom a commencé comme opérateur revendeur sur le marché de la communication téléphonique (voix). Pour assurer une valeur ajoutée durable, il ambitionne de déployer des services basés sur les technologies Intranet. Il veut faire la différence en mettant à disposition des applications voix-données telles que la messagerie ou la visioconférence.

"Ce bouquet de services est appelé ""Téléphonie Globale Avancée"". Western Télécom a des clients prestigieux: Apple, Baccarat, Calberson, Carrefour, Epson, Flammarion, Ikea, Microsoft, Midas ou Robert Laffont. Western Telecom publie ce matin une perte semestrielle de 6 MF. Cette perte - plus importante que prévue - est due à une baisse de la marge sur la téléphonie longue distance suite à la défaillance technique d'un partenaire qui a contraint Western Télécom à trouver une solution de substitution à de moins bonnes conditions tarifaires (1,2 MF de coûts)."

Il a aussi perdu 1 MF sur des créances douteuses en provenance de Direct Line, fusionnée au 1er semestre avec Western Telecom. Pour 1998, Western Télécom prévoit 56 MF de facturations . Le dossier d'introduction qui reposaient sur la réalisation d'un croissance externe prévoyait 70 Mf de ventes en 1998 et 6,8 MF de pertes. La croissance de 15 MF liée à cette acquisition ne sera pas au rendez-vous. Western Telecom retarde l'opération de quelques mois. La baisse de son cours en Bourse augmente la valeur des sociétés cibles dès lors que l'on veut payer en actions, plutôt qu'en cash.

Western reconnaît implicitement que son titre va rester déprimé quelques temps. La capitalisation boursière est de 234 MF face à 56 Mf de facturations. Tous les opérateurs téléphoniques ont déçu (Omnicom, Phone Systemes..). On ne sait plus très bien à quel prix payer leur croissance future ni jauger du risque réel que l'on prend..

— ©1998-2020, Boursier.com