Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 11/06/2021 à 17h35 Atos +1,34% 54,500€
  • ATO - FR0000051732
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Atos : déception attendue...

déception attendue...
-

Conservez

(Boursier.com) — Résultats en baisse. Décidemment, il ne fait pas bon être investi sur les grandes SSII de la cote. Après Cap Gemini passé de 220 à moins de 180 euros en quelques séances, Atos a connu ces derniers jours des difficultés à se maintenir au-dessus des 100 euros. En cause, les résultats semestriels du groupe attendus en baisse après le profit warning annoncé par la société à la mi-mars dernier. Le groupe avait à cette date annoncé que les investissements dans les nouvelles technologies, combinés à un effet an 2000 marqué ainsi que le coût engendré par le passage aux 35 heures pèseraient sur les marges du premier trimestre. Les investisseurs auront ainsi été moins surpris par les résultats publiés par la société hier soir après la clôture.

CA à +9% à périmètre comparable. La SSII issue de la fusion d'Axime et de Sligos annonce ainsi un chiffre d'affaires en progression de 5% à 565,6 Millions d'euros, pour un résultat d'exploitation de 46,8 Millions (contre 53,5 l'an dernier), et un résultat net en baisse de 18% à 20 Millions. La marge d'exploitation perd 1,5 points à 8,3% et la marge nette 1 point à 3,5%, ramenant une des stars du secteur dans le bas de fourchette de la rentabilité des SSII. Les activités traditionnelles (intégration et infogérance) ont été à la peine (CA en hausse de respectivement 4% et 2%), les activités de services progressant elles de 24% et celles du Mulitmedia, de 41%. Le groupe ajoute que, à périmètre constant, son activité a vu ses facturations progresser de 9%.

La déception déjà dans les cours ? Ces chiffres étaient attendus de la part de la communauté financière qui s'est livrée à des ventes massives depuis les plus hauts à plus de 190 euros. Certains analystes pourraient arguer ce matin que la baisse des marges est moins pire que prévue, il n'en reste par moins que 1999/2000 sera un exercice de consolidation qui pourrait refroidir certains investisseurs. Peut-être à tort, car dans le pire des cas et au vu du manque de contrôle du capital de la société, les candidats à une éventuelle reprise pourraient se bousculer au portillon. Si le titre a des chances d'être encore boudé dans les semaines qui viennent, Atos devrait corriger le tir à l'occasion du CA du 3ème trimestre (Avril-Juin) sur lequel ne devraient plus peser d'éléments exceptionnels négatifs. Nous sommes partisans de conserver nos positions. Atos ayant par ailleurs prévu de réunir les analystes ce matin, des annonces pour "faire passer la pilule" ne sont pas à exclure..

Cours à la date du conseil : 101,80€

— ©2000-2021, Boursier.com