»
»
»
Consultation

Le phénomène "Je suis Charlie" en chiffres

Le phénomène "Je suis Charlie" en chiffres
Une centaine de demandes de dépôts pour la marque

Une centaine de demandes de dépôts pour la marque "Je suis Charlie" auraient été soumises après l'attentat contre le journal satyrique. Mais l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) a choisi de ne pas les enregistrer, car elles ne correspondaient pas "aux critères de caractère distinctif". Pour l’institut, ce slogan ne peut pas "être capté par un acteur économique du fait de sa large utilisation par la communauté".

Toutes les galeries

Partenaires de Boursier.com