Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Thibault François, Président de Fastea Capital

Thibault François Président de Fastea Capital

TF1, Fleury Michon, Showroomprivé...
Thibault François, Président de Fastea Capital

Boursier.com : Quel est votre sentiment vis-à-vis du marché parisien ?

T.F. : Deux grosses incertitudes pèsent en ce moment sur les places financières avec les élections américaines et la crise sanitaire. Cela conduit à un manque de visibilité sur l'évolution des indices au cours des prochaines semaines... Au niveau des entreprises, on a deux situations diamétralement opposées. Certaines valeurs affichent des multiples stratosphériques tandis que tout un pan de la cote est historiquement déprécié. Cela conduit à des OPA et des mouvements de fusions-acquisitions à l'image de l'opération Veolia-Suez, de l'offre sur Altice Europe, du rapprochement entre Peugeot et Fiat-Chrysler...

Boursier.com : Comment gérez-vous les fonds de Fastea dans cette configuration ?

T.F. : Notre métier consiste à investir sur des entreprises très mal valorisées par le marché. Nous évitons les dossiers très chers pour nous concentrer sur les sociétés qui affichent une valeur d'actif totalement décotée. Nous apprécions ainsi Orange. Le rendement est très élevé, l'Ebitda et la génération de cash sont ressortis plutôt au-dessus des attentes et la 5G et moins coûteuse que prévu. Cerise sur le gâteau, des opérations de rapprochement sont possibles entre opérateurs télécoms...

Boursier.com : Que pensez-vous de la bataille Suez-Veolia ?

T.F. : A l'image de tout le secteur industriel, Suez était très déprécié avant l'offre de Veolia. La société évolue pourtant sur des activités essentielles avec le traitement de l'eau ou la valorisation des déchets. Dans une logique industrielle, l'intérêt de Veolia apparaît légitime.

Boursier.com : Le secteur des médias vous semble attractif...

T.F. : Même si ce métier a logiquement souffert durant le confinement, il est très faiblement pricé. TF1 est leader en Europe de la télévision privée, ses parts de marché sont importantes, le développement dans la production et internet est pertinent... Le dossier NRJ est intéressant alors que la société détient de gros actifs avec environ 200 ME de cash, de l'immobilier, la filiale Towercast dans la diffusion...

Boursier.com : Quelles sont les valeurs moyennes que vous détenez ?

T.F. : Fleury Michon bénéficie d'un changement d'histoire avec de nouveaux dirigeants, une attention portée à l'abaissement des coûts, la baisse des prix du porc... La société se négocie à hauteur de 40% ses fonds propres ce qui est peu cher. Le titre Herige est très déprimé alors que le carnet de commandes est bien orienté, la croissance est à nouveau positive, le management est de qualité... Enfin, même si l'histoire boursière de Showroomprivé est compliquée, la société a renoué avec un Ebitda positif avec des dirigeants à nouveau aux commandes. Ce titre apparaît excessivement décoté...

©2020,