Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Jean-Jacques Friedman, Directeur des investissements chez Natixis Wealth Management

Jean-Jacques Friedman Directeur des investissements chez Natixis Wealth Management

Air Liquide, Legrand ou Dassault Systèmes présentent de véritables avantages compétitifs
Jean-Jacques Friedman, Directeur des investissements chez Natixis Wealth Management

Boursier.com : L'économie va-t-elle rebondir ?

J-J.F. : Après la chute d'activité liée au coronavirus, un rebond devrait intervenir en 2021. Mais un retour du PIB à son niveau d'avant la crise n'interviendra probablement pas avant 2022... La reprise après le déconfinement devrait en effet s'avérer lente et progressive.

Boursier.com : Les marchés financiers rebondissent pourtant de manière marquée...

J-J.F. : Les mesures prises par les banques centrales sont de grande envergure. Des masses d'argent très importantes sont injectées dans le système économique et financier. On assiste d'ailleurs à une forme de monétisation de la dette des Etats... Ces différents éléments sont de nature à créer des bulles sur les actifs alors que la dégradation des résultats des sociétés devrait marquer les esprits. Le prix des obligations et de l'immobilier apparaît d'ores et déjà élevé.

Boursier.com : Que pensez-vous des valorisations ?

J-J.F. : Compte tenu de la baisse des profits, la valorisation des actions se situe aujourd'hui au même niveau qu'avant la pandémie, à savoir autour de 15 fois les bénéfices. Mais dans la mesure où les taux devraient rester durablement bas, les actions restent intéressantes en relatif. Le bilan des banques centrales n'est pas prêt de se dégonfler alors que la hausse des déficits budgétaires pourrait être résolue par un jeu d'écriture comptable. Ce sont en effet les banques centrales qui détiennent la majorité des dettes des Etats et elles peuvent porter cette dette aussi longtemps qu'il convient... Enfin, l'inflation demeure très faible.

Boursier.com : Quelles sont les valeurs que vous privilégiez dans votre sélection d'investissement ?

J-J.F. : Dans le sillage de la crise, les secteurs qui se portaient déjà bien devraient accentuer encore leur domination sur le reste de l'économie. Parmi ces thématiques qui polarisent le monde, on trouve le numérique, la technologie, la sécurité, le luxe... Nous apprécions les business de qualité qui répondent à des thématiques de long terme. Certains dossiers correspondant à ces critères ne se négocient pas sur des niveaux excessifs...

Boursier.com : Quelles sont vos actions françaises favorites ?

J-J.F. : Des sociétés comme Air Liquide, Legrand ou Dassault Systèmes présentent de véritables avantages compétitifs. Nous apprécions aussi LVMH alors que le leader mondial du luxe a plusieurs marques en portefeuille offrant un important potentiel de croissance.

©2020,