Cotation du 26/11/2020 à 16h51 CAC 40 +0,05% 5 573,96
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : Trump et les Démocrates font espérer le CAC40

Préouverture Paris : Trump et les Démocrates font espérer le CAC40
Préouverture Paris : Trump et les Démocrates font espérer le CAC40
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — La hausse devrait reprendre ce matin en Bourse de Paris d'après les indicateurs de préséance. L'indice phare de la Bourse de Paris s'est quelque peu éloigné du niveau symbolique des 5.000 points hier. Mais les espoirs en l'adoption prochaine d'un nouveau plan de relance de l'économie aux Etats-Unis plaident pour un retour vers les actifs à risque. Et surtout aident à atténuer les inquiétudes sur la situation sanitaire en Europe où l'Irlande a décidé de reconfiner pleinement durant 6 semaines et où la question du Brexit revient sur le devant de la scène.

Ainsi, à deux semaines de l'élection présidentielle du 3 novembre, Donald Trump s'est dit prêt mardi à accepter un plan de soutien à l'économie américaine de plus de 2.200 milliards de dollars (1.860 milliards d'euros) alors que la Maison blanche avait proposé jusqu'ici 1.800 milliards de dollars. Les discussions entre la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin doivent se poursuivre ce mercredi.

De son côté, le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, a estimé que les politiques budgétaires et sanitaires étaient actuellement plus importantes que davantage d'actions de la part de la banque centrale, qui a mis en place depuis mars des mesures de soutien d'une ampleur sans précédent... De bon augure en cas d'adoption donc.

WALL STREET

La Bourse de New York a réduit ses gains mardi soir, pour finir en légère progression, toujours suspendue à l'espoir d'un accord bipartisan sur un nouveau plan de soutien budgétaire aux Etats-Unis avant l'élection du 3 novembre. Les résultats d'entreprises ont continué de pleuvoir et s'avèrent en moyenne supérieurs aux attentes, notamment pour Procter & Gamble (+0,37%). IBM (-6,5%) en revanche a déçu par des comptes sans relief et une absence de perspectives de court terme. Alphabet, la maison mère de Google, a progressé de 1,3% malgré l'ouverture d'une enquête pour abus de position dominante à l'encontre le géant d'internet.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,4% à 28.308 points (après -1,4% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a repris 0,47% à 3.443 pts (-1,63% lundi), et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a avancé de 0,33% à 11.516 pts (-1,65% lundi). Les trois indices avaient progressé de plus de 1% en séance, avant de réduire leurs gains dans la dernière heure de cotations...

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Livre Beige économique de la Fed. (20h00)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (08h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.917$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1854$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,78$.

VALEURS A SUIVRE

Bolloré : A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires du 3e trimestre 2020 du Groupe est en repli de -3% à 5,915 milliards d'euros. Cette évolution intègre principalement : la hausse de l'activité transport et logistique (+2%) ; la baisse de la logistique pétrolière (-38%) ; la progression des activités communication (+1%). En données publiées, le chiffre d'affaires baisse de -4% par rapport au chiffre d'affaires du 3e trimestre 2019.

Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre. Cray Valley exploite en France la plateforme pétrochimique de Carling, en Moselle, véritable moteur industriel dans la région Grand-Est.

Vivendi : Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires de s'élève à 4,022 milliards d'euros, en hausse de +1,3% par rapport à la même période de 2019, principalement grâce à la progression d'Universal Music Group (UMG) (+3%), de Groupe Canal+ (+7,3%) et d'Editis (+10,4%). A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires augmente de +0,7% par rapport au 3e trimestre 2019, essentiellement grâce à la progression d'UMG (+6,1%) et d'Editis (+10,4%).

Eiffage : Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé d'APRR hors Construction s'établit à 723,2 millions d'euros (735 ME au 3e trimestre 2019), soit une baisse de -1,6 %.

Prodware : dans une interview publiée par Boursier.com, Stéphane Conrard, DG Délégué de Prodware a vanté la santé de la société : "Le modèle de Prodware est résilient de part ses produits, la géographie de ses marchés, le large éventail de ses clients, 19.000, et le modèle de vente en SAAS. Face à une baisse de chiffre d'affaires, Prodware a démontré sa capacité à baisser ses charges de négoces et à préserver ses marges. Les charges externes ont reculé de -17,5% et les charges de personnel de -18,2%!"

Carmat annonce avoir obtenu les autorisations de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du Comité de Protection des Personnes (CPP) Ouest III de réaliser des implantations de son dispositif dans le cadre de l'étude Pivot en France.

Vinci : Le chiffre d'affaires du 3e trimestre s'est élevé à 12,3 milliards d'euros, en contraction limitée de -6,4% à structure réelle (-6,7% à structure comparable) par rapport à celui du 3e trimestre 2019. Après un 2e trimestre fortement pénalisé par les mesures de confinement prises en France et dans de nombreux pays, ces données marquent une nette amélioration de tendance et traduisent le retour à la normale de la plupart des exploitations de Vinci, en France et à l'international. Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2020 atteint ainsi 30,8 MdsE, en baisse de 11,7% à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente (croissance organique : -13,2% ; impacts des changements de périmètre : +2% ; variations de change : -0,5%).

Ramsay Santé : a publié mardi un bénéfice d'exploitation annuel en hausse de 17,7% à 184,7 millions d'euros. Le groupe mentionne une valeur du patrimoine immobilier (périmètre ex-RGdS) qui atteint dorénavant 899 millions d'euros, en hausse de 15,1% sur un an.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Sensorion, Biosynex, Planet Media, Aures Technologies, Fountaine Pajot, Pharmasimple, Financière de l'Odet, Poxel, Somfy, Median Technologies, Sidetrade, Cabasse,DMS

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg est à l'achat sur Thales en ciblant un cours de 90 euros.

Jefferies conserve sur Virbac avec un objectif de cours ajusté de 210 à 220 euros.

INFOS MARCHES

Michelin annule plus d'un million de titres.

EN BREF

Valneva : données satisfaisantes pour la Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme.

AB Science : des résultats positifs de Phase 3 du masitinib dans l'asthme sévère.

Genkyotex : setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !