Cotation du 30/11/2020 à 13h05 CAC 40 -0,31% 5 581,17
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 de retour sur les 4.900 points ?

Ouverture Paris : le CAC40 de retour sur les 4.900 points ?
Ouverture Paris : le CAC40 de retour sur les 4.900 points ?
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 a le mérite de... coter ce matin. Le retour à la sérénité technique semble effectif sur Euronext après la séance d'hier, qui a subi près de 3h d'interruption des échanges et qui n'était en fait pas terminée au fixing de 17h35! A la sérénité pour ce qui est des échanges mais pas forcément pour la confiance des investisseurs pour les actifs
à risque, puisque la baisse l'emporte (-0,55% à 4.915 points). Euronext a annoncé dans la soirée d'hier que les transactions réalisées sur toutes les classes d'actifs après 17h30 étaient purement et simplement annulées, à l'exception de celles sur les matières premières. Le cours de clôture du Cac 40 a donc été fixé à 4.942,62 pts, en hausse de 0,14% et non en baisse comme initialement annoncé de 0,13%..

L'aggravation de la crise sanitaire et les incertitudes sur le plan de relance budgétaire aux Etats-Unis suscitent toujours immanquablement des inquiétudes pour la reprise économique mondiale qui se traduisent par un attentisme fort en Bourse.

Sur le front des résultats d'entreprises aux Etats-Unis, les analystes s'attendent à ce que le pire soit passé au 3ème trimestre, malgré la poursuite de l'épidémie de coronavirus. La chute des bénéfices devrait ainsi se poursuivre, mais à un rythme moins rapide que pendant le précédent trimestre, qui avait été laminé par la crise sanitaire.

WALL STREET

Après un début de séance en hausse, la Bourse de New York a inversé la tendance lundi soir, plombée par le secteur technologique. Les doutes sur l'adoption d'un nouveau plan de soutien budgétaire aux Etats-Unis avant l'élection du 3 novembre ont maintenu la pression sur un marché dont les valorisations restent élevées, compte-tenu des incertitudes sur le rythme de la reprise économique. La pandémie de coronavirus continue de progresser en Europe, où les mesures de restriction se multiplient, tandis qu'aux Etats-Unis, le nombre de cas augmente aussi, dépassant les 50.000 par jour depuis 5 jours.

A la clôture, l'indice Dow Jones a perdu 1,44% à 28.195 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 1,63% à 3.426 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a fléchi de 1,65% à 11.478 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (14h30)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.900$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1774$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,47$.

VALEURS EN HAUSSE

Sartorius Stedim (+14% à 325 Euros) : la société vient de dévoiler des résultats en forte hausse et de relever une nouvelle fois sa guidance annuelle. Sur les neuf mois clos fin septembre, le fournisseur majeur de l'industrie biopharmaceutique enregistre un EBITDA courant de 434,7 millions d'euros (+39,2%) pour un chiffre d'affaires en hausse de 29,2% (déclaré : 28,1%) à 1,38 MdE. La marge s'améliore ainsi de 29% à 31,5% en glissement annuel. Les économies d'échelle significatives ont joué le rôle le plus important pour cette augmentation considérable de la rentabilité pendant que la réduction des coûts dans certains domaines suite à la pandémie a contribué un effet supplémentaire. Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2020, les prises de commandes ont bondi de 43,9% (déclaré : +42,8%) à 1,64 MdE. Sartorius Stedim Biotech table désormais sur une croissance du chiffre d'affaires consolidé dans le haut de la fourchette prévue jusqu'à présent (entre 26% et 30%), voire légèrement supérieure.

VALEURS EN BAISSE

Rémy Cointreau (-1,45% à 155 Euros) : Lors du deuxième trimestre de son exercice décalé, de juillet à septembre, les revenus ont reculé de 4% en données organiques, à 280,8 millions d'euros, alors qu'ils avaient baissé de 33,2% au cours des trois mois précédents. Le consensus 'Bloomberg' attendait un chiffre d'affaires de 278,1 millions d'euros, en décroissance organique de 5,45%. Rémy Cointreau relève sa prévision de résultat opérationnel courant pour son premier semestre 2020-2021 et prévoit désormais une baisse organique de son résultat opérationnel courant de 25% à 30% pour le premier semestre 2020-2021, contre un repli attendu de 35% à 40% précédemment.

Unibail Rodamco Westfield (-1,40% à 41,81 Euros) : Le Conseil de Surveillance d'URW s'est réuni lundi et a réitéré son soutien et son engagement unanimes au plan RESET présenté le 16 septembre, "comme seule réponse crédible pour assurer son avenir sur le long terme, dans un environnement où le monde de la distribution fait face à des défis sans précédent avec la crise du COVID-19". Pour protéger le groupe et ses actionnaires et préserver la valeur, le Conseil de Surveillance recommande à l'unanimité à tous les actionnaires de voter en faveur du plan 'RESET' et contre les résolutions proposées par les actionnaires frondeurs.

Mercialys (-4% à 4,25 Euros) : les loyers facturés s'établissent à 136,4 ME, en baisse de -2,4% à périmètre courant (vs -3,3% à fin juin 2020) et -0,5% à périmètre constant (vs -0,8% à fin juin 2020) par rapport à fin septembre 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Adocia, Nicox, La Française de l'Energie, Bourse Direct, Méthanor, Mauna Kea Technologies,

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs vend Valeo mais avec un cours cible ajusté de 20 à 22 euros.

JP Morgan repasse à surperformance sur Accor.

Jefferies remonte son avis de 'sous-performance' à 'conserver' sur Legrand avec un objectif ajusté en hausse à 68 euros.

La SG repasse à acheter sur Edenred avec un cours cible de 48,20 euros.

RBC ajuste son avis à 'surperformance' sur EssilorLuxottica en ciblant 140 euros.

INFOS MARCHES

Solocal : regroupement par 100 pour quitter le statut de penny stock.

Sensorion intègre l'indice EnterNext PEA-PME 150 d'Euronext Paris.

EN BREF

Total : livre sa première cargaison de GNL neutre en carbone.

Inventiva obtient le statut "Fast Track" de la FDA.

Bone Therapeutics : recrutement de 50% des patients dans l'essai pivot de phase III évaluant JTA-004 dans l'arthrose du genou.

ST Dupont : les discussions pour un PGE se poursuivent.

Groupe Partouche : report supplémentaire des échéances bancaires.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !