Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h15 Pharnext 0,00% 3,670€
  • ALPHA - FR0011191287
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Pharnext : perte de 9,09 ME au 1er semestre

Pharnext : perte de 9,09 ME au 1er semestre
Pharnext : perte de 9,09 ME au 1er semestre

(Boursier.com) — Pharnext publie pour son premier semestre 2020 une perte opérationnelle réduite à 7,84 ME, contre 10,23 ME un an avant, principalement du fait de la baisse des frais de recherche et développement d'environ 2,53 ME sur la même période de 2019. Les Autres produits sont en baisse du fait d'une diminution du crédit impôt recherche qui s'explique également par un niveau plus faible des dépenses cliniques et de certaines dépenses qui ne satisfont plus aux conditions d'admissibilité. Ce sont les dépenses de développements cliniques, sous-traitées à des sociétés spécialisées, qui expliquent la baisse des dépenses de R&D, du fait du calendrier des phases des essais cliniques.

L'augmentation de la variation nette de trésorerie et équivalents de trésorerie est principalement due à une diminution globale des charges d'exploitation sous l'impulsion d'une baisse des frais de R&D par rapport à la même période de 2019, conjointement au financement réalisé au premier semestre 2020, dont un placement privé d'actions ordinaires de 7,7 millions euros ainsi qu'à l'émission d'environ 8 millions euros par l'intermédiaire de la ligne de financement. La trésorerie et les équivalents de trésorerie en fin de période se montent à 23,7 ME, contre 24,7 ME un an avant. La perte nette de la période ressort à 9,09 ME, contre 12,29 ME pour la même période de 2019.

En mars 2020, l'agence de santé britannique (MHRA : Medicine and Healthcare products Regulatory Agency) a accordé le statut de Médicament Innovant Prometteur (PIM : Promising Innovative Medicine designation) au candidat médicament le plus avancé de Pharnext, PXT3003, pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A) chez les patients de 16 ans et plus. Le statut PIM indique qu'un produit de santé est un candidat prometteur à une mise à disposition avant l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché britannique (EAMS : Early Access to Medicine Scheme) pour le traitement, le diagnostic ou la prévention d'affections potentiellement mortelles ou gravement invalidantes présentant des besoins médicaux non satisfaits.

Sur la base des derniers échanges, l'agence de santé américaine (FDA) a fourni des recommandations claires sur les étapes réglementaires pouvant conduire à l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché de PXT3003 aux Etats-Unis. La FDA a approuvé les principaux éléments de la stratégie de développement clinique de Pharnext pour PXT3003 dans la CMT1A. Plus précisément, la FDA a indiqué qu'une seule étude pivot de Phase III dans la CMT1A produisant des résultats solides, conjointement à des résultats positifs obtenus dans le cadre d'une étude préclinique factorielle démontrant la contribution de chaque composant du PXT3003, pourrait être suffisante pour un dossier de demande d'approbation, selon la solidité des résultats de l'essai.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !