Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/11/2020 à 17h29 Onxeo (ex-BioAlliance Pharma) +0,53% 0,764€

Onxeo : recrute la première patiente de l'étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo : recrute la première patiente de l'étude de phase 1b/2 Revocan
Onxeo : recrute la première patiente de l'étude de phase 1b/2 Revocan
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Onxeo SA réalise une nouvelle étape dans le développement clinique d'AsiDNA avec le traitement de la première patiente de l'étude de phase 1b/2 Revocan destinée à évaluer l'effet d'AsiDNA, son inhibiteur "first-in-class" de la réponse aux dommages de l'ADN (DDR), sur la résistance acquise à l'inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d'entretien en 2e ligne du cancer de l'ovaire en rechute.

De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

A l'échelle mondiale, la résistance primaire ou acquise aux traitements et l'inefficacité qui en résulte sont responsables de près de 90% des décès liés au cancer. La résistance acquise à des thérapies ciblées telles que les PARPi est une préoccupation majeure en oncologie : la plupart des patients, sinon tous, développeront une telle résistance. En outre, un nouveau défi est apparu récemment pour les cliniciens traitant les patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire : la résistance croisée entre les PARPi et la chimiothérapie à base de sel de platine, lorsque la résistance au PARPi compromet l'efficacité de la chimiothérapie ultérieure4, en particulier après une rechute qui survient chez 70% de ces patientes.

Au-delà de l'évaluation de la tolérance, l'essai clinique Revocan vise à fournir la preuve de concept de la capacité d'AsiDNA, lorsqu'il est ajouté à un inhibiteur de PARP, à inverser la résistance acquise à ce traitement par ailleurs très efficace. Revocan a été conçu sur la base d'expériences in vivo concluantes qui reflétaient étroitement son protocole clinique. Si l'étude clinique donne les mêmes résultats positifs, nous espérons que AsiDNA deviendra le premier médicament à relever le défi crucial de la résistance acquise au traitement", déclare Olivier de Beaumont, directeur médical d'Onxeo.

Rappelons que Revocan vise à évaluer l'effet d'AsiDNA sur la résistance tumorale à un inhibiteur de PARP dans le cancer de l'ovaire en rechute...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !