Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h29 Hoffmann Green Cement +4,62% 24,900€
  • ALHGR - FR0013451044
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hoffmann Green Cement : sous pression

Hoffmann Green Cement : sous pression
Hoffmann Green Cement : sous pression
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Hoffmann Green Cement Technologies corrige de 5% ce lundi à 22,80 euros, alors que le groupe a annoncé ses résultats pour le 1er semestre 2020, clos le 30 juin 2020.
Le chiffre d'affaires ressort à 96 KE correspondant principalement à la vente au volume de ciments, représentant 378 tonnes. Pour rappel, le chiffre d'affaires au 30 juin 2019 de 33 KE était exclusivement composé de prestations d'ingénierie. Comme indiqué, le chiffre d'affaires enregistré à fin juin 2020 a été sensiblement impacté par les effets de la pandémie de Covid-19.
L'EBITDA du 1er semestre 2020 s'élève à -2,1 ME, contre -0,8 ME sur la même période en 2019. Au 30 juin 2020, la société a enregistré une augmentation de ses dotations aux amortissements liée à la mise en service d'installations et d'équipements en 2019 et au début de l'année 2020. Ces éléments se traduisent par une hausse des charges d'exploitation sur un an de 1,4 ME, conforme aux anticipations de la Société.

Le Résultat Opérationnel Courant et le Résultat Opérationnel s'établissent ainsi tous deux à -2,8 ME au 30 juin 2020.
Le Résultat Financier à -3 ME est marqué par des pertes et des dépréciations d'OPCVM à hauteur de -3,1 ME en raison des effets de la Covid-19 sur les marchés financiers. La Société a en conséquence pris les mesures nécessaires et a réduit son exposition de moitié sur son placement OPCVM.
Après prise en compte d'un produit d'impôt de 1,5 ME, le Résultat Net au 30 juin 2020 s'élève à -4,4 ME.

Un bilan solide

Au 30 juin 2020, la Société possède un bilan solide avec des capitaux propres s'établissant à 66,1 ME, en baisse de 4,5 ME depuis le 31 décembre 2019 (résultat net de la période). La trésorerie disponible s'élève à 47,4 ME (et 56,4 ME y compris OPCVM). La variation de trésorerie sur la période (+6,5 ME) s'explique principalement par la cession de l'OPCVM opérée par la Société à la suite de mouvements de marché.
Il est à noter par ailleurs, que la trésorerie a été impactée par d'autres flux d'investissements pour 2,3 ME et des flux d'exploitation pour -1,3 ME, en partie compensés par un prêt de 2,6 ME souscrit en début d'exercice. La société dispose par ailleurs d'une ligne de crédit disponible non utilisée d'un montant de 10 ME. La Société n'a pas eu recours au Prêt Garanti par l'Etat (PGE), son niveau de trésorerie ne le nécessitant pas.

Après analyse de la situation à date, la société maintient son objectif d'atteindre 3% de part de marché du ciment en France, pour un chiffre d'affaires de 120 ME. Compte tenu de l'impact de la pandémie de la Covid-19 sur le secteur de la construction et sur les activités de la société, le Conseil de surveillance a décidé de décaler d'un an, par rapport à la Guidance présentée lors de l'introduction en bourse, cet objectif qui est désormais fixé à horizon 2025/2026.

La montée en puissance industrielle se fera de manière plus progressive qu'initialement prévu dans la Guidance présentée lors de l'introduction en bourse pour tenir compte des effets de la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19 sur le marché de la construction et de leurs impacts sur le développement commercial de la société qui prévoit ainsi de commercialiser 1.500 tonnes de ciments en 2020 et 20.000 tonnes de ciments en 2021. En conséquence, Hoffmann Green Cement Technologies prévoit de disposer d'un EBITDA positif à partir de 2022 et d'un Résultat Opérationnel Courant positif à partir de 2023, plutôt qu'en 2020 tel que cela avait été annoncé lors de l'introduction en bourse. La société maintient son objectif de 40% de marge sur EBITDA à l'horizon du plan...

"Les résultats 2020 sont anecdotiques, nous attendons le groupe sur le développement de ses solutions et de ses partenariats et ces dernières semaines furent chargées sur ce point" commente Portzamparc qui souligne que le fait que d'autres signatures soient attendues d'ici la fin de l'année reste un soutien pour le titre... "Toutefois, le décalage commercial nous amène à revoir le ramp-up de rentabilité du groupe, nous réduisons ainsi notre objectif de 21,7 à 20 euros et, du fait de la valorisation actuelle, passons d''Acheter' à 'Conserver' sur le dossier" conclut l'analyste.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !