Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/11/2020 à 16h41 Hoffmann Green Cement -0,82% 24,100€
  • ALHGR - FR0013451044
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hoffmann Green Cement : comptes publiés

Hoffmann Green Cement : comptes publiés
Hoffmann Green Cement : comptes publiés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Hoffmann Green Cement Technologies annonce aujourd'hui ses résultats pour le 1er semestre 2020, clos le 30 juin 2020. Le Conseil de Surveillance de la Société s'est réuni le 2 octobre 2020 et a examiné les comptes au 30 juin 2020 arrêtés par le Directoire.
Sur le plan industriel, la société a maintenu un rythme soutenu de développement afin d'exécuter et de concrétiser sa stratégie comme prévu initialement.

Concernant la construction de l'usine H2 qui sera localisée en Vendée sur la commune de Bournezeau à côté du site H1, l'équipe projet a été constituée. Les plans de conception et de design de l'usine H2 ont été finalisés à la fin du mois de juillet 2020 et le processus de construction a été validé à la suite de nombreux tests et essais sur site et hors site avec les partenaires sélectionnés. Le permis de construire et le dossier d'enregistrement ICPE ont été déposés en juillet 2020. Le permis de construire a reçu un avis favorable du Conseil municipal de Bournezeau en septembre 2020. Les travaux devraient débuter au quatrième trimestre 2020 en fonction des délais d'instruction du dossier d'enregistrement ICPE. La fin de la construction de l'usine H2 est prévue au cours du second semestre 2022.

En parallèle, la Société poursuit la recherche d'un terrain en région parisienne pour y implanter l'usine H3 qui sera construite sur le modèle de l'usine H2.

Par ailleurs, la Société a finalisé, au cours du premier trimestre 2020, l'extension de 1.000 m2 du site H1 dédiée aux réceptions et aux expéditions de produits et a procédé à des améliorations du process du site.

Sur le plan commercial, la dynamique de croissance s'est poursuivie, malgré les effets du confinement qui ont retardé certaines négociations commerciales en cours et la signature de nouveaux partenariats. Après analyse, la Société estime que les effets de la Covid-19 ont engendré un décalage d'environ 6 mois sur le développement commercial prévu avant la pandémie. De nouveaux contrats ont néanmoins été signés en fin de semestre, notamment avec GCC (partenariat de 3 ans avec engagement de volume sur la technologie H-UKR), Capremib (partenariat de 3 ans avec engagement de volume pour la construction d'écrans acoustiques en bois de béton), récemment avec KP1 (contrat sur 5 ans pour le développement et la commercialisation de ciments pour des systèmes constructifs préfabriqués) et enfin GCC et 3F (contrat de réalisation de voiles de béton, dalles de planchers, poteaux, poutres et escaliers pour plus de 1.600 m3 pour des logements sociaux à bilan carbone réduit).

Les partenaires de la Société ont subi l'arrêt quasi-total du secteur de la construction pendant le confinement. Depuis, ceux-ci se sont naturellement concentrés sur le redémarrage de leurs usines et de leurs activités dans des conditions sanitaires nouvelles, reportant momentanément leurs initiatives en matière d'innovation et d'écoresponsabilité ou de réduction des émissions de CO2. Le carnet de commandes global de Hoffmann Green n'est à ce stade pas affecté. Son écoulement dans le temps est en revanche décalé avec des reports estimés à ce jour de 6 à 24 mois. A la date de publication de ces résultats, le carnet de commandes s'établit à plus de 155.000 tonnes de ciment. La Société maintient un dialogue permanent avec ses partenaires et s'attache actuellement à contractualiser ces décalages.

Sur le plan des ressources humaines, la Société a continué de se structurer grâce au recrutement de nouveaux collaborateurs dans les domaines techniques, développement et production. Un Responsable Travaux Neufs et deux Prescripteurs ont notamment été recrutés. Ces ressources permettront de soutenir le développement futur d'Hoffmann Green, notamment commercial et industriel. Au 30 juin 2020, la Société comptait 18 employés contre 14 au 30 juin 2019. Des recrutements complémentaires sont planifiés dès le quatrième trimestre 2020.

Concernant la feuille de route en matière de RSE, le plan d'actions prioritaires 2020 est en cours de réalisation. Hoffmann Green ambitionne de disposer d'un bilan carbone scope 3 d'ici la fin de l'exercice 2020.

Enfin, dans une démarche d'amélioration de son efficacité opérationnelle et financière, la Société a initié à la fin de l'année 2019 la mise en place d'un ERP (Progiciel de Gestion Intégré), pour une mise en service au mois de juillet 2020, permettant à la Société de se doter d'un outil de pilotage industriel et financier performant et de renforcer son contrôle interne.

Résultats semestriels

La Société a poursuivi son développement au cours du premier semestre 2020. La Société enregistre au 30 juin 2020 un chiffre d'affaires de 96 KEUR correspondant principalement à la vente au volume de ciments, représentant 378 tonnes. Pour rappel, le chiffre d'affaires au 30 juin 2019 de 33 KEUR était exclusivement composé de prestations d'ingénierie. Comme indiqué, le chiffre d'affaires enregistré à fin juin 2020 a été sensiblement impacté par les effets de la pandémie de Covid-19.

Les charges opérationnelles comprennent des charges de personnel de 658 KE, reflétant la montée en puissance des équipes. Elles incluent aussi des charges externes pour 1.622 KE liées notamment aux achats de matières premières et de tests réalisés avec les partenaires sur la période.

L'EBITDA du 1er semestre 2020 s'élève à -2,1 ME, contre -0,8 ME sur la même période en 2019.
Au 30 juin 2020, la Société a enregistré une augmentation de ses dotations aux amortissements liée à la mise en service d'installations et d'équipements en 2019 et au début de l'année 2020.
Ces éléments se traduisent par une hausse des charges d'exploitation sur un an de 1,4 ME, conforme aux anticipations de la Société.

Le Résultat Opérationnel Courant et le Résultat Opérationnel s'établissent ainsi tous deux à -2,8 ME au 30 juin 2020.
Le Résultat Financier à -3 ME est marqué par des pertes et des dépréciations d'OPCVM à hauteur de -3,1 ME en raison des effets de la Covid-19 sur les marchés financiers. La Société a en conséquence pris les mesures nécessaires et a réduit son exposition de moitié sur son placement OPCVM.

Après prise en compte d'un produit d'impôt de 1,5 ME, le Résultat Net au 30 juin 2020 s'élève à -4,4 ME.

Un bilan solide

Au 30 juin 2020, la Société possède un bilan solide avec des capitaux propres s'établissant à 66,1 ME, en baisse de 4,5 ME depuis le 31 décembre 2019 (résultat net de la période). La trésorerie disponible s'élève à 47,4 ME (et 56,4 ME y compris OPCVM). La variation de trésorerie sur la période (+6,5 ME) s'explique principalement par la cession de l'OPCVM opérée par la Société à la suite de mouvements de marché.

Il est à noter par ailleurs, que la trésorerie a été impactée par d'autres flux d'investissements pour 2,3 ME et des flux d'exploitation pour -1,3 ME, en partie compensés par un prêt de 2,6 ME souscrit en début d'exercice.
La société dispose par ailleurs d'une ligne de crédit disponible non utilisée d'un montant de 10 ME.
La Société n'a pas eu recours au Prêt Garanti par l'Etat (PGE), son niveau de trésorerie ne le nécessitant pas.

Perspectives

Après analyse de la situation à date, la Société maintient son objectif d'atteindre 3% de part de marché du ciment en France, pour un chiffre d'affaires de 120 ME. Compte tenu de l'impact de la pandémie de la Covid-19 sur le secteur de la construction et sur les activités de la Société, le Conseil de surveillance a décidé de décaler d'un an, par rapport à la Guidance présentée lors de l'introduction en bourse, cet objectif qui est désormais fixé à horizon 2025/2026.

La Société confirme son plan industriel dans le calendrier donné lors de l'introduction en bourse, visant à construire deux usines (H2 et H3) d'une capacité de production de 250.000 tonnes chacune d'ici 2024 : H2 en 2022 et H3 en 2023. Ces unités seront installées en Vendée sur la commune de Bournezeau (H2), et en région parisienne (H3) pour atteindre à l'échéance du plan une capacité de production totale de 550.000 tonnes de ciments par an sur les trois sites de production (H1, H2 et H3). Les budgets d'investissement pour H2 et H3 restent inchangés (à hauteur de 22 millions d'euros chacune). A sa connaissance, la Société sera l'unique cimentier au monde à disposer de telles capacités de production de ciments sans clinker.

La montée en puissance industrielle se fera de manière plus progressive qu'initialement prévu dans la Guidance présentée lors de l'introduction en bourse pour tenir compte des effets de la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19 sur le marché de la construction et de leurs impacts sur le développement commercial de la Société. La Société prévoit ainsi de commercialiser 1.500 tonnes de ciments en 2020 et 20.000 tonnes de ciments en 2021. En conséquence, la Société prévoit de disposer d'un EBITDA positif à partir de 2022 et d'un Résultat Opérationnel Courant positif à partir de 2023(1). La Société maintient son objectif de 40% de marge sur EBITDA à l'horizon du plan.

(1) Plutôt qu'en 2020 tel que cela avait été annoncé lors de l'introduction en bourse.

A l'occasion de la publication des résultats semestriels 2020, Julien Blanchard et David Hoffmann, co-fondateurs de Hoffmann Green Cement Technologies, déclarent : " Le premier semestre 2020 a été très actif, notamment sur les plans industriel et commercial. Nous avons poursuivi nos actions sur l'ensemble de nos axes stratégiques dans des conditions parfois délicates en raison de la pandémie de la Covid-19. Le déploiement de notre plan industriel avance conformément à nos objectifs avec la finalisation de l'extension de notre site H1 et la poursuite des avancées clés de la construction de notre site H2 en Vendée dont le permis de construire a été déposé. Enfin, nos recherches pour H3 se poursuivent en région parisienne. Nous avons également profité de cette période pour intégrer des ressources supplémentaires qui vont nous permettre d'accélérer notre développement dans les mois et années à venir.
Grâce à la reprise récente des chantiers et plus globalement du secteur de la construction, nous avons pu réactiver nos négociations commerciales et avons signé plusieurs nouveaux contrats depuis le mois de juillet. Nos objectifs restent inchangés, même s'ils sont légèrement décalés par rapport à ce que nous avions envisagé avant la crise sanitaire. Nous sommes plus que jamais engagés à mettre en oeuvre notre stratégie, et avons la conviction que nos ciments sont une solution qui sera intégrée aux projets de construction de demain, comme c'est le cas avec la signature récente du contrat GCC et Immobilière 3F pour créer des logements sociaux à plus faible empreinte carbone."

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !