Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/11/2020 à 10h32 Bluelinea -0,22% 4,580€
  • ALBLU - FR0011041011
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bluelinea : résiste à la crise sanitaire

Bluelinea : résiste à la crise sanitaire
Bluelinea : résiste à la crise sanitaire

(Boursier.com) — Avec un volume d'activité en progression de 7% sur les 6 premiers mois de l'année (3.355 KE contre 3.139 KE à la fin du 1er semestre 2019), le Groupe Bluelinea démontre sa capacité de résilience malgré l'impact de la crise sanitaire sur le déploiement des offres.
Le pôle Senior & Domicile, dont la mission est de prendre soin de personnes âgées à leur domicile, est le plus gros contributeur sur la période (55% des revenus) et enregistre une progression de 6%. La digitalisation totale du parcours de souscription, mise en oeuvre fin 2019, a permis de maintenir le déploiement de l'offre et d'enregistrer, sur le 2ème trimestre, un niveau record de souscriptions en ligne. A contrario, la reprise des 10.000 abonnés issus du GIES (un collectif de 12 associations d'aide à la personne) n'a été que très marginalement réalisée à fin juin, 60% d'entre eux étant domiciliés dans la région Grand Est, l'une des zones les plus impactée par la crise sanitaire.

Les pôles Domotique & Handicap (adaptation des logements) et Établissements (équipement des EHPAD & Résidences), ont également vu leur développement freiné (respectivement +4% et stable), en raison des restrictions de circulation et de l'incapacité d'intervenir dans les logements ou les établissements spécialisés durant plusieurs semaines.

Ebitda impacté par des investissements de croissance

Au cours de l'exercice, le Groupe a maintenu un niveau soutenu de dépenses d'exploitation, que ce soit pour assurer le déploiement de la plateforme digitale d'entraide gratuite Help permettant de répondre aux besoins logistiques des directeurs d'établissements (EHPAD, RSS, Résidences Autonomie, Agences SAP, Handicap) ou pour accueillir les nouveaux abonnés du pôle Domicile issus du GIES sur sa plateforme SARA - Service d'Accompagnement, de Réconfort et d'Assistance H24 7/7. Les stocks d'objets connectés ont également été renforcés pour équiper au plus vite les nouveaux clients. La reprise décalée de ces abonnés a généré un décalage temporaire de facturations qui a pesé sur la rentabilité du 1er semestre.
L'Ebitda ressort ainsi à -858 KE à fin juin 2020, contre -657 KE à fin juin 2019. A noter que la société n'a eu recours que de façon limitée au chômage partiel sur le semestre (essentiellement sur les fonctions commerciales et techniques), afin notamment de maintenir la plateforme SARA en conditions opérationnelles pour l'accompagnement des clients et des familles, jour et nuit.

Après prise en compte des dotations nettes aux amortissements et provisions, en baisse du fait du niveau de maturité technologique des offres, le résultat d'exploitation atteint -1.533 KE contre -1.446 KE au 30 juin 2019.
Compte tenu d'une moindre mobilisation du Crédit d'Impôt Recherche, le résultat net ressort à -1.350 KE, contre -1.258 KE un an plus tôt.

Des moyens financiers supplémentaires sécurisés durant la crise

Afin de poursuivre son développement, Bluelinea a augmenté ses marges de manoeuvre financières au 1er semestre avec l'émission et l'attribution gratuite à tous les actionnaires de bons de souscription d'actions (BSA), qui ont permis de lever 1.400 KE à fin juin 2020, et l'obtention d'un prêt garanti par l'État (PGE) d'un montant de 1.750 KE.

Au 30 juin 2020, Bluelinea disposait ainsi d'une trésorerie active de 1.300 KE pour une dette financière de 2.542 KE et des fonds propres de 2.250 KE.

Le Groupe a poursuivi le renforcement de ses ressources financières au 3ème trimestre grâce à la souscription d'un PGE de 500 KE souscrit, cette fois-ci, directement auprès de Bpifrance.

L'exercice de l'intégralité des BSA J et des BSA Y émis et toujours en circulation permettrait de réaliser une augmentation de capital de 2.748 KE. À ce titre, la société a décidé de proposer, lors d'une prochaine Assemblée générale, de porter l'échéance des BSA J au 31 juillet 2021. Dans ce contexte, Bluelinea estime disposer des moyens nécessaires au financement de son activité au-delà des 12 prochains mois quel que soit le scénario de sortie de crise envisagé.

Après un 1er trimestre 2020 en croissance robuste de +17% et un 2ème trimestre en repli limité de 5%, malgré les conséquences de la crise sanitaire, Bluelinea a retrouvé le chemin de la croissance durant l'été. Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2020 s'inscrit ainsi en progression de +3% par rapport à la même période de 2019.

Au-delà de ce niveau de chiffre d'affaires, Bluelinea dispose toujours d'un carnet de commandes cumulé de plus de 660 KE correspondant à des prestations des pôles Domotique & Handicap et Etablissements qui sont progressivement reprogrammées. A ce titre, le Groupe ne rencontre plus d'obstacles, ni réglementaires ni psychologiques, à l'intervention de ses équipes, que ce soit à domicile ou dans les établissements spécialisés.

Le pôle Etablissements bénéficie notamment de l'engouement pour la solution SERENEA (appel infirmière nouvelle génération) qui, outre la protection des résidents, permet d'assister et de soulager les soignants et équipes d'une Résidences Service, d'un EHPAD ou d'un établissement de santé. Bluelinea accompagne également l'émergence de Résidences services de nouvelles générations, basées sur la colocation entre personnes âges, avec un leader dans l'accompagnement et les soins aux personnes âgées ou fragilisées. Le Groupe fournit des prestations d'installation des équipements et d'assistance des résidents via sa plateforme SARA, générant ainsi de nouveaux revenus récurrents d'abonnement.

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel 2020,
le mardi 12 janvier 2021 (avant Bourse).

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !