Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/11/2020 à 11h07

Sensorion -5,12% 1,390€

  • ALSEN - FR0012596468
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Nawal Ouzren, DG de Sensorion

Nawal Ouzren DG de Sensorion

Des avancées pré-cliniques avec l'Institut Pasteur
Nawal Ouzren, DG de Sensorion

Boursier.com : Vous annoncez aujourd'hui des données pré-cliniques préliminaires positives pour le programme de thérapie génique mené avec l'Institut Pasteur. De quoi s'agit-il?

N.O. : En juin 2019, nous avons signé un accord stratégique avec l'Institut Pasteur pour développer des programmes de thérapies géniques pour traiter des formes de surdités héréditaires. Des approches thérapeutiques visant à restaurer l'audition chez des enfants nés sourds sont développées. Sensorion dispose d'un droit exclusif de premier regard sur l'ensemble de la propriété intellectuelle sur le sujet. L'Institut Pasteur a réussi à développer un vecteur viral permettant de réintroduire le gêne manquant, nommé "OTOF", exprimant les protéines, otoferlines, déterminantes pour l'audition. C'est démontré chez les souris. Chez les primates, est démontré que les cellules visées sont bien atteintes et que la chirurgie dans l'oreille se déroule bien. Nous allons désormais présenter les données aux autorités réglementaires en espérant un retour de leur part d'ici la fin de l'année, ce qui nous permettra d'envisager la suite.

Boursier.com : Après le lourd échec du SENS-111 en phase II-b en décembre dernier, comment se porte la société?

N.O. : Les résultats de l'étude ont conclu que le produit n'avait pas d'effet... Nous l'avons poussé, mais la biologie n'a pas suivi. C'est comme ça. L'échec fait partie de la recherche, les investisseurs savent que les "biotechs" incorporent une part importante de risque. Au-delà de cet échec, le fait de compter parmi nos partenaires, Cochlear ou l'Institut Pasteur donne beaucoup de crédibilité scientifique à Sensorion.

Boursier.com : Où en êtes-vous du développement de la molécule qui vous reste, le SENS-401?

N.O. : Nous aurons les résultats de la phase II mi-2021. En décembre dernier, nous avons appris que le gouvernement financerait une partie du développement clinique, à hauteur de 5,7 ME. Et l'Armée va participer à l'étude clinique, certains militaires souffrant de surdité soudaine, étant par exemple soumis à des détonations violentes.

Boursier.com : Jusqu'à quel horizon la société est-elle financée ? Allez-vous solliciter les actionnaires prochainement?

N.O. : Sensorion est financée jusqu'au troisième trimestre 2021, grâce aux levées de fonds de 2019. D'ici là, nous aurons lancé la production avec l'Institut Pasteur et nous aurons publié les résultats de la phase II du SENS 401.

Boursier.com : La période de confinement vous a t-elle retardé dans vos programmes?

N.O. : Pas de conséquence au niveau de la thérapie génique, l'Institut Pasteur a poursuivi les études. En revanche, nous avons été affectés pour ce qui est du recrutement de l'étude de phase II du SENS-401, ce qui provoque un léger décalage de l'étude.

©2020,