Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h04

Netgem -1,20% 0,986€

  • NTG - FR0004154060
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Mathias Hautefort, Directeur Général de Netgem

Mathias Hautefort Directeur Général de Netgem

Nous avons coupé le dividende suite à la demande des actionnaires
Mathias Hautefort, Directeur Général de Netgem

Boursier.com : La crise actuelle valide finalement votre nouveau modèle, plus résilient, d'opérateur reposant sur des abonnements...

M.H. : Effectivement, notre modèle d'opérateur de services récurrents est très résilient aux chocs économiques. Et notre marché ne peut que se renforcer, le très haut débit s'est avéré essentiel, notamment pendant le confinement, pour télétravailler ou pour les occupations personnelles.

Boursier.com : Quelle est la solidité financière de Netgem pour traverser la crise?

M.H. : Fin mars, la Trésorerie ressort à 11 ME. La position de l'entreprise est solide et peut faire face à la crise sereinement. Netgem de par son modèle, est désormais un groupe résilient.

Boursier.com : Avez-vous sollicité des aides publiques?

M.H. : Non. Nous n'avons sollicité aucune aide de financement ou autre. Nous avons coupé le dividende suite à la demande des actionnaires qui ont préféré laisser un maximum de cash au sein de l'entreprise. J'ai personnellement réduit mon salaire durant le trimestre. Nous avons aussi versé une prime 'Macron' aux employés éligibles. Concernant notre organisation, nos équipes ont été mises en télétravail et seuls les vendeurs de terrain ont été placés en chômage partiel. Les équipes, aussi bien entre elles, qu'avec les clients, ont resserré les liens. C'est un élément fort de la période.

Boursier.com : Le confinement a t-il dopé vos offres de VOD?

M.H. : Deux phénomènes se sont opposés : nous n'avons pas pu acquérir de nouveaux clients, nos vendeurs de terrain ne travaillant plus et les prospects n'étant pas forcément dans une situation adéquate pour acheter de nouveaux services télécoms. En revanche, nous avons enregistré une forte demande pour notre offre VOD que nous avons spécifiquement enrichie avec de nouveaux film. Ceci grâce aux nouvelles règles permettant de s'affranchir des 4 mois de délais avant diffusion d'un film en VOD après à sa sortie en salle. Nous avons aussi lancé de nouveaux services et enrichi l'offre de presse numérique. Les usages numériques ont clairement été favorisés par les ménages. La VOD a par exemple progressé de 50% par rapport à un mois classique. En outre, l'après confinement montrera que nous avons besoin d'un haut débit performant partout en France et que la fracture numérique en France comme en Grande Bretagne est plus que jamais insupportable!

Boursier.com : Quels sont désormais les défis pour la suite de 2020?

M.H. : Nous allons renforcer notre offre de Wifi à destination des collectivités locales avec une nouvelle génération de Wifi plus puissante à destination des zones rurales. Nous visons la poursuite de la croissance en France et au UK avec la signature récente avec deux opérateurs de taille importante, pour les accompagner dans leur lancement commercial d'ici juillet.

©2020,