Sicav et FCP

Entretien avec Virginie Robert, Présidente de Constance Associés Donald Trump n'est pas partisan du maintien de Janet Yellen à la tête de la FED

Virginie Robert Présidente de Constance Associés
Virginie Robert

Boursier.com : Les élections présidentielles américaines sont-elles un facteur clé pour l'évolution économique du pays ?

V.R. : En réalité, l'inflexion de la politique économique des Etats-Unis suite à cette élection n'est pas certaine... Cette campagne fait beaucoup de bruit, mais elle met souvent en avant des éléments qui n'apparaissent pas très constructifs... Jusqu'à présent, les marchés financiers semblent sereins face à cette échéance électorale. La croissance économique et les résultats des sociétés dépendent finalement relativement peu des décisions politiques.

Boursier.com : En revanche, la FED est très surveillée par les investisseurs...

V.R. : Effectivement, les annonces en provenance de la FED constituent des éléments étudiés de manière très attentive par les opérateurs. La FED est un organisme indépendant dont le dirigeant est nommé par le Président des Etats-Unis... Mais cette nomination doit être validée par le Congrès. Donald Trump n'est pas partisan du maintien de Janet Yellen à la tête de la FED car il est favorable à une normalisation plus rapide des taux. La couleur politique du congrès est primordiale... Le Congrès est composé du Sénat et de la Chambre des Représentants. Depuis 2010, une forme de cohabitation existe aux Etats-Unis ce qui freine la mise en place des réformes décidées par le Président. Dans le sillage de l'élection présidentielle, un tiers du Sénat va être renouvelé tandis que la Chambre des Représentants va être totalement renouvelée...

Boursier.com : Quels sont les éléments communs dans les programmes de Donald Trump et d'Hillary Clinton ?

V.R. : Chacun des deux candidats demande à ce que l'environnement économique soit davantage protectionniste. Il s'agit donc de réviser les grands traités commerciaux... Après des décennies de libre-échange, on pourrait revenir en arrière. Cette tendance à relocaliser certains sites de production constitue un facteur inflationniste. Est-ce un projet porteur de croissance sur la durée ? C'est loin d'être certain... Du côté des réformes fiscales, H. Clinton et D. Trump souhaitent favoriser le rapatriement du cash des entreprises américaines... S'il est élu, Donald Trump veut baisser fortement les impôts avec la mise en place d'une politique fiscale très expansionniste. Pour sa part, Hillary Clinton souhaite augmenter les impôts payés par les plus riches avec une redistribution sur d'autres postes.

Boursier.com : Pensez-vous que les mesures promises seront bien mises en place par le nouveau Président issu des urnes ?

V.R. : Les décisions du nouveau Président pourraient être bloquées par le Congrès. De plus, l'environnement mondial risque de paralyser certaines mesures. On n'y voit pas très clair... Concernant les banques par exemple, Madame Clinton veut davantage de régulation alors que Monsieur Trump souhaite alléger le pouvoir du régulateur.

Boursier.com : Etes-vous inquiète quant à l'évolution de la croissance américaine ?

V.R. : Globalement, l'économie américaine repose davantage sur les services et moins sur l'industrie. Les plus grands groupes digitaux dans le monde sont américains... Au-delà de la question de savoir qui sera le prochain Président des Etats-Unis, l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou les objets connectés constituent des sujets majeurs pour l'avenir. Les consommateurs dépensent leur argent différemment, ils voyagent davantage, ils consacrent plus de moyens à l'éducation de leurs enfants ou aux loisirs... En revanche, ils achètent moins de textile ou de produits de luxe. En outre, les canaux sont différents avec le poids croissant du digital. Dans le sillage de cette élection présidentielle américaine, nous n'avons pas remanié les portefeuilles. Nous continuons d'investir de manière diversifiée sur la durée...

Propos recueillis par — ©2016-2017, Boursier.com

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Air France KLMAcitivité: 4
  • Bigben InteractiveAcitivité: 4
  • Catana GroupAcitivité: 4
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 4
  • Erytech PharmaAcitivité: 4
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 2
Sujets à la une
  • Pour 66% des Français, le clivage droite-gauche est dépassé 19
  • "Je ne suis pas la candidate du FN", dit Marine Le Pen 16
  • Valls décrète la fin du PS, veut rejoindre la majorité de Macron 20
  • La Manif pour tous dit "non" à Macron 11
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires