Thibault François, Président de Fastea Capital

Thibault François Président de Fastea Capital

Saint-Gobain, Natixis, Herige, Atari...

Boursier.com : Etes-vous serein à l'approche des échéances électorales en Europe et aux Etats-Unis ?

T.F. : Nous sommes attentifs à court terme du fait des élections présidentielles aux Etats-Unis et du référendum en Italie... Ces événements sont susceptibles de générer un regain de volatilité sur les marchés financiers. Mais une baisse des indices pourrait alors offrir une porte d'entrée intéressante pour un gérant ayant une vision de moyen terme... Avec le Brexit, on a pu voir que les effets négatifs sur les marchés d'une problématique politique est susceptible de s'atténuer rapidement...

Boursier.com : La toile de fond est-elle favorable ?

T.F. : Les fondamentaux économiques sont dans l'ensemble bien orientés. Ils militent d'ailleurs pour une progression des indices à l'avenir... On observe du mieux en matière de croissance économique en Europe. Le marché pétrolier se stabilise, ce qui constitue une bonne nouvelle. La hausse des taux devrait s'accompagner d'un regain d'inflation. Ces éléments militent pour privilégier les actions au détriment des obligations. D'un point de vue géographique, l'Europe apparaît en retrait face aux Etats-Unis...

Boursier.com : Quels sont vos choix d'investissement ?

T.F. : Dans la période actuelle, nous avons plutôt tendance à alléger les positions consacrées aux valeurs de croissance traditionnelles qui sont devenues chères en termes de valorisation. En revanche, nous pondérons davantage dans les portefeuilles les dossiers dits "value". On retrouve là le secteur des télécoms, les banques, le pétrole et la construction...

Boursier.com : Dans le secteur pétrolier, quels sont les dossiers que vous aimez bien ?

T.F. : Des valeurs comme Vallourec, CGG ou Bourbon ont beaucoup souffert des coupes drastiques décidées par les majors dans les investissements en exploration-production... Avec une reprise qui se dessine, ces titres offrent un fort potentiel de rebond. Notre préférence va vers CGG, même si sa situation financière apparaît déséquilibrée. Mais aucun remboursement obligataire n'est prévu à court terme... De plus, la société pourrait renouer avec une marge opérationnelle plus élevée en 2017 et elle pourra alors se refinancer tranquillement. Si la rentabilité de CGG venait à demeurer sous pression, l'hypothèse d'une nouvelle augmentation de capital est plausible...

Boursier.com : Parmi les banques, quels titres préférez-vous ?

T.F. : En début d'année, le marché tablait sur un environnement très négatif pour le secteur avec des cours de bourse qui ont été sous pression. Finalement, les derniers résultats communiqués par BNP Paribas ou la Société Générale ont été rassurants... Nous suivons de près les Caisses Régionales du Crédit Agricole qui affichent des fonds propres importants. Dans l'optique d'une amélioration de la conjoncture en Europe, Natixis constitue aussi un choix intéressant.

Boursier.com : Quelles sont vos autres convictions du moment ?

T.F. : En ce qui concerne la construction, Saint-Gobain est une valeur que nous apprécions beaucoup, de même qu'Herige, anciennement VM-Matériaux. Enfin, nous suivons un petit dossier plus spéculatif avec Atari. On doit se pencher à nouveau sur cette société qui développe une stratégie intéressante qui requiert peu d'investissements dans l'univers des jeux vidéo. De plus, le management d'Atari est rémunéré à la performance notamment boursière...

©2016-2017, Boursier.com

Thibault François, Président de Fastea Capital