Sicav et FCP

Entretien avec Michel Saugné, Gérant du fonds Tocqueville Dividende La défiance dont souffre Orange semble excessive...

Michel Saugné Gérant du fonds Tocqueville Dividende
Michel Saugné

Boursier.com : Quelles sont les mesures que vous avez prises en reprenant la gestion de ce fonds ?

M.S. : Nous avons rédigé une nouveau cadre de gestion avec un processus d'investissement davantage cohérent avec les objectifs du fonds. Le fonds se focalise sur les sociétés qui versent un dividende en croissance sur une longue période. Sur un historique long, il s'agit de la méthode la plus rémunératrice qui permet d'afficher une véritable surperformance sur les indices.

Boursier.com : Quelles sont les avantages de ce type de valeur ?

M.S. : Sur la durée, ces entreprises sont stables et solides au-delà des aléas conjoncturels du moment. L'équipe de management prend au sérieux la rémunération des actionnaires en optimisant l'allocation du capital en conséquence.

Boursier.com : Comment se compose le portefeuille du fonds ?

M.S. : il comprend trois catégories qui offrent un certain équilibre au portefeuille. La première catégorie est composée de sociétés considérées comme les aristocrates du dividende. Il s'agit des valeurs dont le coupon a augmenté régulièrement au cours des vingt dernières années. On trouve là Vinci dans la construction et les concessions, BAT dans le tabac, Roche dans la pharmacie...

Boursier.com : Quelles sont les deux autres catégories ?

M.S. : Il s'agit tout d'abord des valeurs de croissance qui sont représentées actuellement par l'exploitant de salles de cinéma Kinepolis. La dernière catégorie offre de la flexibilité. En septembre dernier, le fonds comprenait ainsi 30% de financières. Nous venons de prendre des bénéfices sur ce compartiment de la cote à la faveur du rebond intervenu dernièrement. Par ailleurs, nous suivons de près Rio Tinto qui est le numéro 1 mondial du minerai de fer avec le bilan le plus solide de ce secteur.

Boursier.com : Quels sont vos derniers arbitrages ?

M.S. : La rotation sectorielle génère des opportunités. Les valeurs de qualité considérées comme défensives ont récemment souffert de la remontée des taux. On trouve ici des dossiers évoluant dans la santé, l'immobilier, les télécoms, les services aux collectivités... La défiance dont souffre Orange semble excessive alors que l'opérateur bénéficie d'un bon momentum opérationnel avec un réseau à haut débit de qualité. Le secteur de la santé a baissé en relatif mais de nombreux grands laboratoires sont actuellement en pleine phase de développement clinique. Dans ces circonstances, il est difficile de prendre un pari sur ces dossiers... Saint-Gobain constitue une valeur intéressante alors qu'elle est un des bénéficiaires de la reprise du bâtiment.

Boursier.com : La violence de la rotation sectorielle est-elle dangereuse ?

M.S. : Tout va très vite avec probablement des excès dans un sens comme dans l'autre... Les ETF et les futures génèrent un mouvement monolithique. Dans ce contexte, la gestion active peut tirer son épingle du jeu car elle est capable de saisir les opportunités que l'on trouve sur le marché.

Propos recueillis par — ©2016-2017, Boursier.com

Forums
Valeurs les plus actives
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 6
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • Zodiac AerospaceAcitivité: 6
  • GenfitAcitivité: 4
  • PoxelAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Fillon n'est victime d'aucune machination, estime Hamon 41
  • Emmanuel Macron hué par des maires 38
  • Le programme économique de Fillon serait le meilleur (étude) 135
  • Accuser Hollande, une "manoeuvre désespérée" de Fillon, dénonce Le Drian 40
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires