Sicav et FCP

Entretien avec Joël Le Saux, Gérant de portefeuille actions japonaises chez SYZ AM L'intérêt des actions japonaises réside dans la faible exposition européenne des sociétés japonaises

Joël Le Saux Gérant de portefeuille actions japonaises chez SYZ AM
Joël Le Saux

Boursier.com : Comment évolue l'économie japonaise ?

J.S. : Après 15 ans de déflation de 1998 à 2013, le Japon est définitivement sorti de l'impasse économique. Les principaux indicateurs macroéconomiques sont positifs : chômage au plus bas, confiance des ménages et des entreprises, exportations, excédent de la balance des comptes courants. L'inflation sous-jacente est positive depuis 2014 et devrait accélérer en 2017 du fait notamment de la faiblesse du yen depuis l'élection américaine.

Boursier.com : Le vieillissement de la population est-il responsable des problèmes rencontrés par le pays ?

J.S. : Depuis moins de trois ans, la population du Japon est en baisse (taux de natalité très bas), ce qui met de fait en relief une augmentation du vieillissement de la population. Avec un taux de chômage de 3%, on constate une augmentation du taux d'activité des seniors de plus de 65 ans, souvent à temps partiel. Les 15 ans de déflation ne sont pas liés au phénomène démographique, mais aux délocalisations de la part des entreprises vers l'Asie pour restaurer leurs bilans et leurs marges. Ce phénomène est derrière nous.

Boursier.com : Que pensez-vous de la politique menée par la BoJ ?

J.S. : La Banque du Japon devrait se retirer progressivement de toute politique de "quantitative easing". Le moment est idéal pour entamer une inversion de politique monétaire : le marché du travail est solide, l'inflation remonte, les exportations sont dynamiques et le niveau du yen est bas. Tous les voyants sont au vert. Ce mouvement est d'autant plus nécessaire que l'institut monétaire est dépourvu de marges de manoeuvres, elles doivent être restaurées au plus vite. Ce cas de figure entrainerait une appréciation de la devise japonaise et une baisse des titres des valeurs exportatrices. De plus l'impact réel sur l'archipel des différents programmes mis en oeuvre depuis 2013 (Quantitative and Qualitative Easing et Yield Curve Control) est inexistant. L'amélioration des résultats des sociétés nippones est structurelle et la politique monétaire n'y est pour rien.

Boursier.com : La dette de la BoJ est-elle inquiétante ?

J.S. : La dette est très importante et n'est heureusement pas détenue par des investisseurs étrangers. Les acheteurs institutionnels domestiques (assureurs vie, fonds de pension) s'en sont détournés depuis quelques années, poussés dehors par les achats de la BoJ. A la place, ils ont acheté la dette américaine souveraine ou privée tout en couvrant le risque de change. Ces intervenants sont prêts à revenir sur la dette domestique mais veulent des rendements plus élevés.

Boursier.com : Les actions japonaises sont-elles chères ?

J.S. : Les multiples de bénéfice des actions japonaises sont en ligne avec ceux des actions européennes et largement inférieurs aux multiples américains. Le momentum de révision des résultats est très fortement positif depuis le mois de novembre dernier, notamment aidé par la faiblesse du YEN depuis l'élection de M. Trump. Les sociétés japonaises rachètent de l'ordre de 1.5% de leurs titres par année et le dividende du marché est proche de 2%, soit un rendement global de 3,5%. La croissance attendue des résultats pour les années à venir est de l'ordre de 8%, et le 5ème provenant des rachats d'actions. Pour l'investisseur européen, l'intérêt des actions japonaises réside essentiellement dans la faible exposition européenne des sociétés japonaises diversifiant ainsi le risque marché.

Propos recueillis par — ©2017, Boursier.com

Forums
Valeurs les plus actives
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 6
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • Zodiac AerospaceAcitivité: 6
  • GenfitAcitivité: 4
  • PoxelAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Fillon n'est victime d'aucune machination, estime Hamon 38
  • Emmanuel Macron hué par des maires 38
  • Le programme économique de Fillon serait le meilleur (étude) 135
  • Accuser Hollande, une "manoeuvre désespérée" de Fillon, dénonce Le Drian 40
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires