Sicav et FCP

Entretien avec Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM Certaines mesures annoncées par Trump sont plutôt favorables aux marchés actions

Frédéric Rollin Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM
Frédéric Rollin

Boursier.com : Peut-on encore faire confiance aux sondages après le Brexit et les élections présidentielles américaines ?
F.R. : Les chances d'HillaryClinton d'être élues apparaissaient en effet supérieures à celles de Donald Trump... Mais une probabilité des 2/3 en faveur de la candidate démocrate laissait tout de même une large place à l'incertitude. De plus, la popularité de Donald Trump a beaucoup fluctué, ce qui a pesé sur la fiabilité des sondages. Dans les pays développés, les élections reflètent souvent un phénomène d'alternance. Or, les démocrates ont été au pouvoir aux Etats-Unis pendant deux mandats consécutifs...

Boursier.com : Comment expliquez-vous le mécontentement des américains vis-à-vis de la classe politique ?

F.R : Le résultat de l'élection américaine s'est finalement davantage joué sur ce que réprésentent les candidats que sur les programmes... Une large majorité des américains est mécontente de la façon dont est conduite leur pays. Et que représente à leurs yeux Hillary Clinton ? L'administration Washington, précisément celle qui a conduit le pays ces dernières années. Pourquoi malgré une économie en meilleure posture ces dernières années, les américains sont-ils mécontents ? Probablement en partie parce que le partage de la valeur ajoutée s'est opéré davantage en faveur des actionnaires et en défaveur des salariés. Avec le chômage de masse que l'on connait depuis les années 70 et la globalisation accélérée des dernières années, ces derniers ont moins de pouvoir de négociation... En outre, dans la reprise récente, ce sont les personnes déjà les mieux rémunérées qui ont été les grands bénéficiaires des hausses de salaires ! La classe moyenne s'est sentie lésée, en accuse Washington et les élites, ainsi que celle qu'ils considèrent comme leur représentante, Hillary Clinton...

Boursier.com : Combien d'américains profitent vraiment de la hausse de Wall Street selon vous ?

F.R. : La hausse des actions traduit le retour à meilleure fortune de l'économie américaine... Cette progression de Wall-Street a profité en premier lieu aux épargnants, c'est-à-dire aux personnes les plus aisées. On note tout de même que les actions représentent plus de 30% de l'épargne financière des américains, contre 16% en Europe et seulement 8% au Japon...

Boursier.com : Contrairement à toutes les prédictions, les marchés européens réagissent assez calmement à cette élection de Monsieur Trump...

F.R. : On surveillera tout de même de près la réaction des marchés américains lors des prochains jours... Un phénomène d'apprentissage s'est peut-être mis en place chez les intervenants au vu du comportement des indices après le Brexit... Au bout du compte, il n'est pas certain que la victoire de Donald Trump amène une baisse durable des marchés actions.

Boursier.com : Comment l'expliquez-vous ?

F.R. : Certaines mesures annoncées par Trump sont plutôt favorables pour les marchés actions. Les dépenses d'infrastructures devraient représenter 550 milliards de dollars US et pourraient aller jusqu'à 1.000 milliards. Elles devraient porter sur la modernisation des réseaux autoroutiers, ferroviaires et des réseaux hydrauliques... 6 Millions d'américains boivent aujourd'hui de l'eau impropre à la consommation ! Le poids des dépenses d'infrastructures dans le Pib américain a été divisé par 2 depuis 50 ans... De plus, la baisse des taxes promise sur les entreprises sera une nouvelle favorable pour les opérateurs...

Boursier.com : Quelles sont les conséquences négatives liées à l'élection de Donald Trump ?

F.R. : Monsieur Trump a eu des déclarations assez fortes en matière de politique internationale... Il faudra surveiller ses premières déclarations sur ce sujet de très près. Toutefois, il va devoir négocier avec le Congrès s'il souhaite mettre en place toutes ses mesures, dont certaines sont très polémiques. Il est possible que des déclarations à l'emporte-pièce aient été faites dans le cadre précis de la campagne électorale... Elles pourraient ne pas être suivies d'effet...

Propos recueillis par — ©2016-2017, Boursier.com

Forums
Valeurs les plus actives
  • EDFAcitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 8
  • CAC 40Acitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • AmoebaAcitivité: 4
  • Essilor InternationalAcitivité: 4
  • GenfitAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Le Drian va annoncer son soutien à Macron, selon le quotidien Ouest-France 56
  • Fillon ou le desastre ? 49
  • Le programme économique de Fillon serait le meilleur (étude) 133
  • Le patrimoine de François Fillon a changé en quelques semaines 84
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires