Sicav et FCP

Entretien avec Daniel Gérino, Directeur de la Gestion et Président de Carlton Sélection A ces cours, j'achète les valeurs pétrolières et parapétrolières !

Daniel Gérino Directeur de la Gestion et Président de Carlton Sélection
Daniel Gérino

Boursier.com : Peu d'observateurs osent prendre le risque de dire qu'il est temps de revenir sur le secteur pétrolier... C'est votre cas... Pourquoi ?

D.G. : La possibilité de voir le baril toucher les 25$ existe, mais je ne pense pas qu'on aille bien plus bas !... Les écarts entre l'offre et la demande commencent à se réduire. A partir d'avril, l'offre va se réduire en raison du nettoyage des usines de raffinage et parallèlement à cela, il n'y a plus de gain de productivité sur le pétrole de schiste dont de nombreux puits ont été fermés car non rentables... Dans le prix du baril actuellement, on n'a absolument aucune prise en compte des risques géostratégiques auxquels on assiste. De plus, les pays de l'OPEP sont tous en situation délicate en termes budgétaires. Le prix du baril permettant de ne pas être en déficit est de 45$ pour le Koweït et entre 70 et 130$ le baril pour les autres pays de l'OPEP ! L'Arabie saoudite qui représente 11 millions de barils/jour sur les 95 mondiaux ne peut pas se permettre de renouveler éternellement son gros déficit budgétaire...

Boursier.com : L'arrivée de l'Iran sur le marché risque pourtant d'accroître encore l'offre...

D.G. : Potentiellement, si on relance les puits iraniens, ce qui va prendre du temps, cela va représenter un peu moins de 1 million de baril/jour, soit à peine plus de 1% de la production mondiale... Ce n'est pas de nature à modifier l'offre. Les pays de l'OPEP ont décidé de ne pas ajuster, seuls les Etats-Unis ont réduit le nombre de leurs puits. Si demain l'OPEP continue à augmenter la production et à faire baisser les prix, le risque est important d'une casse généralisée dans l'industrie pétrolifère américaine. Selon moi, ce scénario est impossible et la partie de bras de fer entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, d'abord alliés pour faire mal à la Russie, va prendre fin... Pour la zone Euro, le scénario est déjà inscrit : la dette européenne, 92% du PIB de la zone Euro est à 1,80%. Les taux sont toujours plus bas, le pétrole va remonter sur des niveaux de 50/60$ d'ici la fin d'année, l'inflation ira à 2,5-3% et la question de la dette sera résolue de cette façon...

Boursier.com : Quelles valeurs ont vos faveurs dans ce contexte ?

D.G. : Les pétrolières, les parapétrolières et les acteurs de la Chimie ! J'aime Total et sa forte diversification qui en fait une très belle valeur.

Boursier.com : Certains observateurs pensent que le marché ne prend pas en compte le fait que les pétrolières ne pourraient peut-être pas verser des dividendes du niveau de ceux des années passées...

D.G. : La plupart des pétrolières ont d'importantes activités de trading et de pétrochimie qui restent rémunératrices. Le marché a envie de se faire peur... Tous les ingrédients ont été mis en place pour qu'on jette tout ! La chance inattendue est bien là : avoir une telle défiance à l'égard de ces valeurs me semble totalement déraisonnable...

Boursier.com : Faut-il aussi se repositionner sur les valeurs parapétrolières qui ont le plus souffert ?

D.G. : Je pense qu'on peut s'intéresser à nouveau à ces acteurs, y compris ceux qui ont le plus souffert comme CGG, recapitalisé. Les bonnes affaires se font durant la tornade ! Ces valeurs se payent à des prix modestes car le discours ambiant nous sert que le pétrole va rester à des niveaux durablement bas et qu'on va vivre dans un monde sans inflation... Je ne crois pas à ce scénario.

Propos recueillis par — ©2016-2017, Boursier.com

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • Zodiac AerospaceAcitivité: 6
  • GenfitAcitivité: 4
  • Orchestra-Premaman RegroupéesAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Accuser Hollande, une "manoeuvre désespérée" de Fillon, dénonce Le Drian 40
  • Le programme économique de Fillon serait le meilleur (étude) 134
  • Fillon n'est victime d'aucune machination, estime Hamon 35
  • Emmanuel Macron hué par des maires 37
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires