»
»
Consultation
Cotation du 15/09/2017 PHILEAS L/S EUROPE I -0,04% 115,69€
  • FR0011023910
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

La sicav de la semaine : Phileas L/S Europe

(Boursier.com) — Le gérant

La société Phileas Asset Management a été créée en décembre 2010, son premier fonds a démarré en mai 2011. L'actionnariat est composé à 75% par les gérants, à 15% par des conseillers en gestion de patrimoine indépendants et à 10% par la Financière de l'Echiquier. Cyril Bertrand et Ludovic Labal ont travaillé ensemble chez Exane dans le pôle compte propre de 2009 à 2010 où ils ont pu mettre en oeuvre une stratégie de Long Short Equity Market Neutral.

Cyril a été vendeur actions à la Société Générale de 1998 à 2002 puis vendeur et responsable du pôle vente actions européennes chez Exane de 2002 à 2009. Ludovic a commencé sa carrière en 2001 chez Lazard Frères Gestion en tant que gérant actions puis responsable du pôle Mid-Caps. De 2006 à 2010, il était gérant Long Short Equity Market Neutral chez Exane.

La stratégie du fonds

Phileas L/S Europe a pour objectif de réaliser, sur la durée de placement recommandée d'au moins 2 ans, une performance absolue, décorrélée des marchés actions, avec une volatilité inférieure à celle des marchés actions mesurée par l'indice DJ Stoxx 600. La stratégie d'investissement consiste à prendre des positions acheteuses et vendeuses sur les marchés actions, majoritairement européens, de façon discrétionnaire.

Le choix de valeurs au sein des positions acheteuses s'effectue sur des sociétés jugées sous-évaluées (portefeuille Long) et des positions vendeuses sur des sociétés jugées surévaluées, dans une optique de couverture des positions acheteuses (portefeuille Short). L'exposition nette du fonds peut ainsi évoluer entre -20% et +20% de l'actif, l'exposition brute étant limitée à 200%.

Le fonds peut investir dans les actions de toute capitalisation. La pondération des petites et moyennes capitalisations, soit moins de 2 MdEUR, ne peut excéder 20% du portefeuille. Par ailleurs, l'équipe de gestion exclue de son univers d'investissement les secteurs des valeurs financières, des ressources de bases et les laboratoires pharmaceutiques.

Elle se laisse l'opportunité d'investir à hauteur de 20% maximum dans des valeurs cotés aux Etats Unis ou au Canada. En termes de diversification, le portefeuille contient en moyenne une centaine de positions (30 longs, 70 shorts).

Dans sa construction, le portefeuille est segmenté en 12 sous-portefeuilles sectoriels dans lesquels l'exposition nette sur chaque secteur est très faible. Il n'y a donc aucun pari sectoriel directionnel.

Portefeuille du fonds

A fin juin, le portefeuille avait une exposition brute et nette respective de 124,7% et 5n3% avec 39 positions acheteuses et 83 positions vendeuses. L'allocation géographique faisait ressortir les expositions nettes suivantes, Belgique 4,6%, Danemark 2,1%, R-U 1,5%, Portugal 1,2%, Pays Bas 1,2%, France 1,1%, Italie 0,6%, Suède -0,7%, Finlande -0,7%, Suisse -1,2%, Espagne -2,2%, Espagne -2,2%, Etats Unis -3,5%, Allemagne -7,3%.

Les actifs sous gestion du fonds UCITS sont de 205 ME.

Performance et risque

Depuis sa création en avril 2011, la performance annualisée de Phileas L/S Europe a été de 3,3% pour une volatilité de 1,4%. Le max drawdown s'élève à -3,3%. Cette performance est en ligne avec son objectif de performance.

Depuis juin 2015 et le niveau de volatilité élevée des marchés, le fonds a su maintenir son niveau de risque avec une volatilité de 1.8% et un max drawdown de -3% sur la période pour une performance positive de 4.60%. Pour rappel, le Stoxx 600 est en baisse de -8.9% sur la même période.

Conclusion

Les gérants et dirigeants de Phileas Asset Management, ont reçu une formation dans l'une des plus prestigieuses sociétés de gestion françaises sur les stratégies long short action. La gestion des risques est rigoureuse et les maximum drawdown sont contenus jusqu'à présent.

Cette stratégie est intéressante à intégrer au sein d'une poche stable d'un portefeuille, notamment après la récente baisse des rendements sur le marché obligataire, qui évolue sur des niveaux où les prises de profit semble être nécessaire.

TC Stratégie Financière / Thierry Crovetto et Pierre-Yves Dittlot

©2016-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

La sicav de la semaine : Phileas L/S Europe

Partenaires de Boursier.com