EXANE MERCURY FD A EUR CAP
LU0705307832  | Ajouter à ma liste | Ajouter à mon portefeuille

La sicav de la semaine : Exane Mercury

(Boursier.com) — Le gérant

Fondée en 2001, Exane Asset Management est une société de gestion de portefeuille basée à Paris.

Elle compte aujourd'hui parmi les principaux acteurs européens de la gestion directe de fonds long/short actions.

Par ailleurs, la société a lancé son premier fonds actions long only fin 2011 afin de proposer aux investisseurs son expertise de sélection de valeurs via une offre directionnelle.

Aujourd'hui, la société gère 3,9 milliards d'euros au travers de 12 fonds long/short actions et 1 fonds actions. L'ensemble des investisseurs est réparti de façon équilibrée entre institutionnels, fonds de fonds et gestion privée, en France (2/3) et en Europe (1/3).

La société compte 47 personnes dont 16 gérants, 3 négociateurs, 6 au middle office et 2 risk manager/compliance.

En moyenne, l'équipe de gestion dispose d'une expérience de 17 années sur les marchés financiers.

Avec 10 ans d'expérience sur les marchés financiers, Matthias Cornu gère le fonds Mercury, spécialisé sur le secteur de la chimie, depuis sa création.

Après une formation d'analyste financier, Matthias Cornu a rejoint Exane BNP Paribas en 2002 en qualité d'analyste financier sur le secteur de la chimie. En 2011, il rejoint Exane AM pour lancer le fonds Mercury.

La stratégie du fonds

Exane mercury est un fonds avec un objectif de performance absolue et régulière et un souci de préservation du capital à travers une gestion de type "long/short equity market neutral".

C'est-à-dire que le gérant prend des positions acheteuses ou vendeuses, de façon à avoir une exposition nette aux marchés actions comprise entre -10% et +10%.

Les performances du fonds ont donc vocation à être indépendantes des phases haussières ou baissières sur les marchés.

Le gérant ne prendra pas de gros paris intra-secteurs : l'exposition nette de chacun des sous-secteurs sera comprise entre -15% et +15%.

L'essentiel des positions est concentré sur le secteur de la chimie au sens large. La chimie peut se décomposer en 4 sous secteurs assez différents et décorrélés, la chimie diversifiée (Solvay, BASF...), les gaz industriels (Air Liquide), l'agrochimie (Monsanto) et la chimie fine (Givaudan).

Portefeuille du fonds

L'univers d'investissement est mondial et comprend environ 150 valeurs dont 100 sont réellement suivies et la moitié sont en portefeuille (long ou short).

Les données sont à fin octobre 2012.

Le portefeuille, d'un actif total de 82 ME, est acheteur net sur les produits chimiques spécialisés (+7,5%) et de base (+5,5%) ainsi que les gaz industriels (+3,5%) et est vendeur net des produits chimiques diversifiés (-4,7%), produits pharmaceutiques (-3,5%) et produits agricoles (-1,8%).

Le portefeuille est acheteur net sur les Etats-Unis (+5,6%), la Suisse (+5,2%) et la France (+1,5%). Il est en revanche vendeur net sur les Pays-Bas (-2,9%), le Danemark (-1,9%) et le Canada (-0,9%).

Le fonds a été créé en janvier 2012 et le gérant a construit son portefeuille de façon prudente. Le taux d'exposition nette aux marchés actions a été monté progressivement, pour atteindre aujourd'hui 8%.

Le portefeuille comporte 25 positions à l'achat, sur des titres vifs tels Syngenta, Linde ou Ecolab et 22 positions à la vente.

Performance et risque

Comme pour les autres fonds de la gamme, l'objectif du fonds est de générer une performance absolue supérieure à l'EONIA + 1% avec une volatilité limitée.

Depuis sa création, la performance du fonds a été de +2,22%. 60% des performances mensuelles sont positives.

Le pire mois a été celui d'août avec une performance mensuelle de -0,51%.

La Value at Risk 99% 10 jours est de -1,3%. Ce qui signifie que sur une période de 10 jours, la perte maximale sur le fonds s'élève à 1,3%, avec un seuil de confiance de 99%.

Conclusion

Le secteur de la chimie est intéressant et possède des situations très différentes parmi ses composants.

Le gérant connaît très bien le secteur et ses moteurs.

Le processus d'investissement est très bien construit et le gérant a une démarche très prudente et a conservé une bonne dose de pragmatisme et d'humilité.

Dans des marchés où les rendements obligataires sont bas et monétaire quasi-nul, les stratégies de " long/short equity " pourraient avoir une place significative dans une allocation de fonds ayant une approche patrimoniale.

Thierry Crovetto - Responsable de la stratégie d'investissement de G&G Private Finance & Yoann Dupin - Gérant multigestion de Swan Capital Management

— ©2012-2014, Boursier.com

LU0705307832

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Groupe PartoucheAcitivité: 10
  • VoltaliaAcitivité: 8
  • SoitecAcitivité: 7
  • Alcatel-LucentAcitivité: 5
  • ArchosAcitivité: 4
  • GenfitAcitivité: 4
  • PeugeotAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Les animaux reconnus comme des êtres "doués de sensibilité" 19
  • Le patron du Medef s'attaque au smic 72
  • Le FN en tête pour les européennes, selon un sondage Ifop 4
  • Carrefour : tout savoir sur le paiement du dividende 2
  • Tous les forums
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • BforBank, épargne et bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
Cortal Consors