Dow Jones Industrial
DJIND
Cotation du 24/04/2017 à 20h46
20 779,13 +1,13%
Ouverture : 20 723,59
Clôture veille : 20 547,76
+Haut : 20 792,20
+Bas : 20 723,59

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Wall Street résiste, malgré des craintes concernant le protectionnisme de Trump

US2605661048

(Boursier.com) — Wall Street repasse désormais en territoire légèrement positif ce lundi, aidé notamment par les nouveaux sommets historiques d'Apple. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de mai) ne perd plus maintenant que 0,3% à 49,1$, après un plus bas à 48,47$.

Le DJIA s'adjuge actuellement 0,13% à 20.942 pts, alors que le Nasdaq s'accorde 0,12% à 5.908 pts. Le S&P500 se stabilise pour sa part à 2.377 pts.

Les craintes concernant le protectionnisme économique de l'administration Trump pèsent tout de même sur les marchés ce jour, après le G20 plutôt tendu de Baden-Baden. Les grands argentiers du G20 ne sont ainsi pas parvenus à une position commune sur cette question brûlante du commerce international et du protectionnisme...

L'indice d'activité nationale américaine mesuré par la Fed de Chicago pour le mois de février 2017 est ressorti positif à +0,34, contre une lecture révisée à -0,02 pour le mois antérieur. Cet indicateur mesure l'activité économique globale et les pressions inflationnistes. Une lecture positive de l'indice signale une expansion supérieure à la normale, alors qu'une lecture négative traduit une croissance inférieure à la tendance.

La Fed devrait encore rehausser ses taux deux fois cette année, a confirmé aujourd'hui Charles Evans, le président de la Fed de Chicago. La Banque centrale américaine avait procédé comme prévu, la semaine dernière, à un tour de vis d'un quart de point, portant le taux des fonds fédéraux entre 0,75% et 1%.

Evans explique tout de même que la Fed pourra se montrer plus ou moins agressive, selon les chiffres de l'inflation ou les mesures fiscales de l'administration Trump. Deux, trois ou quatre hausses des taux seraient alors dans le domaine du possible en 2017... Evans s'exprimait à ce sujet sur 'Fox Business Network'.

VALEURS DU JOUR

Eli Lilly (+1%), le laboratoire d'Indianapolis, a annoncé les résultats favorables d'une étude concernant abemaciclib, son traitement du cancer du sein, en combinaison avec un autre traitement (fulvestrant).

L'étude a montré un ralentissement de la progression de la maladie. Abemaciclib avait reçu l'appellation de 'thérapie de pointe' ('breakthrough therapy') de la FDA américaine dans le cancer du sein en 2015. Le traitement prometteur de Lilly est également testé dans le cancer du poumon.

PPG Industries (+1%) aurait de nouveau ses chances concernant l'acquisition potentielle de son concurrent néerlandais Akzo Nobel, croit savoir le 'Wall Street Journal'. Selon le WSJ, l'investisseur activiste Elliott Management, qui détient une participation au capital d'Akzo Nobel, pourrait pousser le groupe à entamer des négociations avec PPG Industries.

Intel (+1%), le géant américain des processeurs, avait confirmé la semaine dernière son intention de racheter le groupe technologique israélien Mobileye pour un montant de 14,1 milliards de dollars. Intel affirmait ainsi ses ambitions sur le marché du véhicule autonome. Le 'New York Post' affirme que Mobileye pourrait encore se montrer plus gourmand en recherchant une meilleure offre.

Sprouts Farmers Market (-1%) serait en phase préliminaire de négociation avec la chaîne Albertsons, croit savoir Bloomberg. Sprouts pourrait être sorti de la cote et rapproché des marques Safeway, Vons et Shaw's d'Albertsons.

Tiffany (+2%) pourrait sortir du tunnel. William Blair est de cet avis, et vient de revoir son conseil sur le dossier du joaillier new-yorkais de 'neutre' à 'surperformance'. Le broker estime que l'activité de Tiffany se stabilise. En outre, le dossier pourrait bénéficier d'une base de comparaison plus favorable.

Apple (+1%) atteint un nouveau sommet boursier historique sur la cote américaine, et capitalise désormais 737 Mds$ ! Le broker Cowen maintient sa recommandation à 'surperformance' sur le titre Apple à Wall Street, et rehausse, de 135 à 155$, son objectif de cours. Pour le courtier, les estimations actuelles du consensus demeurent trop faibles.

Snap Inc (+2%). Le broker Monness Crespi & Hardt, dans une première analyse du dossier, affiche une recommandation 'acheter' sur le titre de la maison-mère de Snapchat, avec un objectif de cours de 25$ à Wall Street.

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Dow Jones Industrial

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Catana GroupAcitivité: 6
  • Erytech PharmaAcitivité: 6
  • IDIAcitivité: 6
  • Air France KLMAcitivité: 4
  • Artprice.comAcitivité: 4
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 4
Sujets à la une
  • Des alliés de Fillon refusent de choisir entre Macron et Le Pen 46
  • François Fillon, naufrageur de la droite 105
  • Valls veut gouverner avec Macron, juge l'unité du PS impossible 35
  • Le débat de l'entre-deux-tours aura bien lieu 33
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires