Cotation du 19/09/2017 à 22h44 Dow Jones Industrial +0,18% 22 370,80
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : le Dow à l'approche des 20.000 pts, avant la conférence de Trump

Wall Street : le Dow à l'approche des 20.000 pts, avant la conférence de Trump
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street progresse désormais ce mercredi, avant l'intervention de Donald Trump. Le DJIA avance actuellement de 0,49% à 19.952 pts, alors que le Nasdaq s'adjuge 0,17% à 5.561 pts. Le S&P500 gagne 0,2% à 2.273 pts.

La conférence new-yorkaise du président élu retiendra toute l'attention des marchés dans quelques instants. Il s'agit de la première conférence de presse de Trump depuis son élection. Elle intervient quelques jours seulement avant l'investiture du 20 janvier. Les opérateurs suivront de près les commentaires du futur président américain concernant la politique économique, fiscale et budgétaire.

Le baril de brut (contrat de février) remonte actuellement de 2% vers les 52$ sur le Nymex... D'après le dernier rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie, pour la semaine close au 6 janvier 2017, les stocks US de brut hors réserve stratégique ont augmenté de 4,1 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure. Les stocks d'essence pour la semaine close au 6 janvier sont quant à eux ressortis en augmentation de 5 millions de barils. Les stocks de distillés ont progressé de 8,4 millions de barils.

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta est ressorti à +2% en janvier 2017, selon le rapport du jour, ce qui représente une baisse en comparaison d'un niveau de +2,1% affiché en décembre 2016. Ainsi, les firmes anticipent désormais une inflation de 2% pour les 12 prochains mois. Les anticipations de plus long terme des firmes concernant l'inflation, pour les cinq à dix prochaines années, sont de +2,8%.

Quelques publications financières trimestrielles sont par ailleurs à suivre à Wall Street ce jour, avec notamment KB Home, Sirius XM et Supervalu. Seul Supervalu publie avant bourse sur la cote américaine.

VALEURS DU JOUR

Merck (+5%) pointe en forte hausse à Wall Street. Le laboratoire pharmaceutique américain profite de la décision de la FDA (Food & Drug Administration), qui a accordé une revue prioritaire à l'un de ses traitements du cancer avancé du poumon. L'autorité américaine a accepté la demande d'autorisation de ce traitement, Keytruda, et rendra son verdict dès le 10 mai concernant la combinaison Keytruda / chimiothérapie.

Une approbation du traitement au terme de cette revue accélérée donnerait à Merck un avantage considérable sur ses 'concurrents' dans ce domaine.

Supervalu (-8%), la chaîne américaine de supermarchés, a dévoilé ses résultats du troisième trimestre fiscal. Le groupe affiche une perte de 26 M$ (0,10$ par action), contre un bénéfice de 34 M$ (0,13$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,05$. Les revenus baissent de 1,4% à 3 Mds$. Les analyses anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,13$, pour des revenus de 3,8 Mds$.

Ford Motor (-2%) a enregistré une solide année 2016 et continue d'anticiper sur l'exercice un bénéfice avant impôts de 10,2 Mds$. En prenant en compte cette performance, le conseil d'administration du groupe déclare un dividende de 0,15$ par action pour le premier trimestre, auquel s'ajouteront 200 M$ supplémentaires, soit 0,05$ par action, pour un dividende trimestriel total de 0,20$ par action. Il sera versé le 1er mars aux actionnaires enregistrés au 20 janvier.

Le groupe anticipe enfin un bénéfice avant impôts 2017 légèrement plus faible que celui de 2016 en raison d'un important niveau d'investissement dans les nouvelles technologies automobiles. La rentabilité de 2018 est quant à elle attendue en progression.

General Motors (+1%) avait rebondi hier soir à Wall Street, après un relèvement des prévisions de résultats pour 2017 et l'annonce d'un nouveau plan d'économies d'un milliard de dollars. GM prévoit aussi de racheter cette année pour 5 Mds$ de ses propres actions. Le groupe, qui anticipe de solides ventes aux Etats-Unis et en Chine, table désormais sur un bénéfice par action ajusté compris entre 6 et 6,50$ en 2017, contre 5,50 à 6 dollars auparavant, a-t-il indiqué en marge du salon automobile de Detroit.

La patronne de GM, Mary Barra a indiqué dans un communiqué que "nous avons vécu une très bonne année 2016 sur tous les plans. Notre prévision pour 2017 est basée sur nos fortes performances en Amérique du Nord et en Chine, ainsi sur de bonnes perspectives pour GM Financial, la poursuite de la réduction des coûts et des améliorations en Amérique du Sud". Mme Barra a ajouté que GM allait améliorer ses marges, son Ebitda et son chiffre d'affaires. Elle a précisé que le flux de trésorerie disponible (free cash flow) atteindrait 6 Mds$ en 2016 et se maintiendrait à ce niveau en 2017.

La patronne de GM a précisé, en marge du Salon automobile de Detroit, que GM n'avait pas l'intention de modifier ses plans de production sous la pression du nouveau président, rappelant que les décisions importantes dans l'industrie automobile étaient prises avec un horizon de deux à quatre ans d'avance.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Wall Street : le Dow à l'approche des 20.000 pts, avant la conférence de Trump

Partenaires de Boursier.com