Cotation du 24/10/2017 à 09h47 CAC 40 +0,14% 5 394,25
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 0,66%

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 0,66%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après trois séances consécutives de correction (perte cumulée de près de 2,4%), sur fond de crise politique aux Etats-Unis et au Brésil (le président brésilien Michel Temer est visé par une enquête pour corruption), le CAC40 a rebondi ce vendredi de 0,66% à 5.324 pts en clôture, dans le sillage de Wall Street et du rebond du pétrole avec un baril WTI qui repasse au-dessus des 50$. Le secteur bancaire en a notamment profité pour reprendre de la hauteur. Sur l'ensemble de la semaine, le CAC40 cède 1,5%...

ECO/DEVISES

Donald Trump est en mauvaise posture depuis des révélations du 'New York Times' selon lesquelles il aurait fait pression sur James Comey, l'ex-patron du FBI, avant de le limoger. Mercredi soir, le département de la Justice a nommé un ex-directeur du FBI comme Procureur spécial pour enquêter sur les soupçons d'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016, et les liens supposés entre Donald Trump et la Russie. Trump a aussi créé un choc en divulguant des informations classifiées au ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov lors de leur rencontre le 10 mai dernier. Trump s'est justifié sur Twitter en estimant qu'il avait le droit de partager avec la Russie des informations concernant les risques terroristes...

Les prix à la production allemands ont progressé de 0,4% en avril, soit davantage que la hausse de 0,2% anticipée par le marché. En glissement annuel, les prix augmentent de 3,4% contre +3,2% de consensus.

D'après l'Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 1er trimestre 2017, 36,6 millions d'internautes ont effectué des achats en ligne, soit plus de 8 internautes sur 10 (83%). Cela représente 1.035.000 cyberacheteurs de plus qu'il y a un an.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1192$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,3$ et le Brent s'affiche à 53,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Cegid (+12,8%). Le Conseil d'administration s'est réuni pour entamer un projet de transformation en société européenne. Une offre publique de retrait se profile aussi à un prix de 85 euros.

* Valeo grimpe de 2,4%. Dans une note d'analyse envoyée ce matin à ses clients, UBS a porté à 82 Euros son objectif de cours sur l'équipementier auto, contre 68 Euros précédemment, matérialisant un potentiel d'appréciation de plus de 30% par rapport au cours de clôture d'hier soir. Logiquement à l'achat sur Valeo, le broker helvétique met en avant dans son argumentaire les positions enviables du groupe français sur le marché des véhicules électriques, un segment appelé à un très fort développement. UBS est particulièrement séduit par les promesses de la co-entreprise créée avec Siemens pour adresser ce marché. Cette JV pourrait réaliser un chiffre d'affaires de 1,7 milliards d'euros en 2021, selon le courtier, ce qui rendra probable l'exercice de l'option d'achat de Valeo sur les parts de Siemens.

* BNP Paribas retrouve les 65 Euros (+2%). Société Générale gagne aussi 2,5% avec Crédit Agricole (+0,9%).

* Wendel (+1,3%). La holding a vu son chiffre d'affaires consolidé progresser de 10,1% au premier trimestre avec un ANR par action de 172,9 euros (au 5 mai 2017), en progression de +23,9% sur 12 mois.

* Danone (+1,3%). Les investisseurs semblent plutôt bien accueillir les objectifs de moyen terme du groupe agroalimentaire. Lors d'un séminaire de deux jours avec les investisseurs à Evian, Danone a indiqué viser à horizon 2020 une marge opérationnelle courante supérieure à 16% contre 13,77% l'an dernier. La société vise également une croissance globale de ses ventes en données comparables comprise entre 4% et 5% en 2020, contre 2,9% en 2016 et 5% visés auparavant. Danone a également l'intention de continuer de se focaliser sur la progression de son free cash-flow, qui lui permettra de se désendetter, avec l'objectif d'atteindre en 2020 un ratio d'endettement (dette nette/excédent brut d'exploitation) inférieur à 3. Le groupe vise par ailleurs une rentabilité de ses capitaux investis (ROIC) d'environ 12% pour 2020. Pour 2017, Danone continue d'anticiper une croissance modérée de son chiffre d'affaires et confirme une amélioration durable de sa marge opérationnelle courante, tenant compte de l'intégration de WhiteWave et des premières synergies de coûts, et conduisant à une croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant.

* Engie gagne 0,6%. Des informations évoquent une éventuelle alliance avec RWE. Reuters, qui cite des sources proches du dossier, indique que dans le cadre d'un échange d'actifs entre les deux sociétés, Engie pourrait prendre une participation dans Innogy, la filiale cotée de RWE, et ce dernier deviendrait actionnaire du groupe français. Les deux groupes étudieraient chacun avec leurs banques conseil respectives le scénario d'une telle alliance mais aucune discussion n'aurait eu lieu directement entre les deux entreprises. Depuis plusieurs mois, des rumeurs faisant état d'un possible intérêt de l'ex GDF-Suez pour Innogy, la filiale du groupe allemand regroupant ses anciennes activités de réseaux, de distribution et d'énergies renouvelables, circulent dans les salles de marchés.

VALEURS EN BAISSE

* Recylex plonge de 13,5%. Le groupe a annoncé un accord sur l'étalement du paiement de l'amende de la Commission européenne. Recylex a aussi publié son information financière pour le quatrième trimestre 2016 et pour le premier trimestre 2017.

* Sur le CAC40, Vinci cède 0,3% avec Legrand (-0,3%) ou encore Unibail-Rodamco (-0,3%).

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 0,66%

Partenaires de Boursier.com