Dow Jones Industrial
DJIND
Cotation du 28/04/2017 à 22h44
20 940,51 -0,19%
Ouverture : 20 987,39
Clôture veille : 20 981,33
+Haut : 20 987,76
+Bas : 20 926,75

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Clôture de Wall Street : prises de bénéfices malgré un rebond du pétrole

US2605661048

(Boursier.com) — Après une série de records historiques, et trois semaines de hausse d'affilée, la Bourse de New York a soufflé lundi. Cette semaine sera notamment marquée par une réunion cruciale de l'Opep, mercredi, et la publication des chiffres de l'emploi américain en novembre, attendue vendredi. Un nouveau plongeon des valeurs bancaires italiennes, lundi, a rappelé aux marchés le risque politique en Europe à l'approche du référendum constitutionnel italien du 4 décembre.

Lundi à la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,28% pour finir à 19.098 points, tandis que le S&P 500 a reculé de 0,53% à 2.202 pts et que le Nasdaq composite a lâché 0,56% à 5.369 pts. La semaine dernière, le Dow Jones a gagné 1,5%, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq ont progressé de 1,4%. Depuis trois semaines, l'élection-surprise de Donald Trump à la Maison Blanche a propulsé respectivement ces trois indices de 7%, 6,1% et 7% ! Le programme du nouveau président-élu, qui prévoit des baisses d'impôts pour les entreprises comme pour les particuliers, ainsi que des grands travaux, est de nature à soutenir la croissance économique américaine et à créer un environnement plus inflationniste.

Incertitudes sur un accord de l'Opep, mercredi

A noter que l'OCDE a relevé lundi ses prévisions de croissance mondiale, notamment aux Etas-Unis. La politique de relance envisagée outre-Atlantique devrait notamment permettre à la première économie mondiale de progresser de 1,5% cette année (contre 1,4% précédemment), de 2,3% en 2017 (contre 2,1%) puis de 3% en 2018. L'OCDE voit les taux de la Fed remonter à 2% en 2018 (contre 0,25%-0,50% actuellement). Une première hausse d'un quart de point est attendue le 14 décembre prochain.

Les marchés obligataires américains se sont repris lundi, après leur glissade dernières semaines. Le rendement du T-Bond à 10 ans est retombé de 4 points de base à 2,31%. Le dollar a lui aussi subi un retrait (après un gain de 4% face à un panier de devises depuis le 8 novembre). L'euro a regagné 0,1% à 1,0607$.

Du côté des valeurs, la prudence l'a emporté lundi, malgré un rebond des cours du pétrole après des déclarations de bonnes intentions de la part du plusieurs ministres du pétrole du Moyen-Orient. Les membres de l'Opep ainsi que la Russie soufflent le chaud et le froid depuis des semaines sans parvenir à trouver un accord sur une réduction de leur production même s'ils s'entendent sur leur désir commun de faire remonter les cours du pétrole. Après une chute de 4% vendredi, le cours du brut léger américain WTI a rebondi lundi de 2,2% à 47,08$ pour le contrat à terme de janvier coté sur le Nymex.

Les cours des grandes valeurs pétrolières n'en ont toutefois pas profité à Wall Street : -0,4% pour Chevron et -0,7% pour ExxonMobil.

Les bancaires agitées par le référendum italien

Les bancaires ont aussi cédé du terrain lundi (-0,5% pour Goldman Sachs, -0,6% pour JP Morgan Chase) après des gains moyens supérieurs à 10% depuis l'élection de Donald Trump, qui fait espérer une règlementation allégée et de taux plus élevés, deux facteurs positifs pour les profits des banques. En Europe, les bancaires ont été davantage malmenées, surtout en Italie, où l'inquiétude grandit à l'approche du référendum sur le projet de réforme de la constitution du gouvernement de Matteo Renzi.

Les analystes envisagent des turbulences sur les marchés en cas de "non", qui entraînerait la chute du gouvernement et l'organisation d'élections anticipées. Celles-ci pourraient profiter au mouvement populiste "5 étoiles", qui prône une sortie de l'Italie de la zone euro. La semaine dernière, la BCE a souligné dans un rapport la montée des risques politiques sur les marchés mondiaux, citant notamment le Brexit, l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis et les scrutins prévus prochainement en Europe.

La distribution ne profite pas du coup d'envoi des fêtes de fin d'année

Parmi les valeurs en vue, Time Inc s'est offert un puissant rebond de 17,6%. D'après les informations du New York Post, le groupe de presse américain a rejeté une offre d'achat de l'homme d'affaires Edgar Bronfman Jr. d'un montant de 18$ par action, soit une valorisation de 1,78 Md$ et une prime de 30% par rapport au cours de clôture du titre de vendredi dernier.

Le titre de Cognizant a bondi de près de 7%. Le fournisseur de services technologiques, aux effectifs essentiellement indiens, a été dopé par les propos d'Elliott Management Corp. Le fonds d'investissement activiste, qui détient désormais plus de 4% du capital du groupe, appelle la direction, dans une lettre envoyée au conseil d'administration, à un changement de stratégie pour permettre une hausse de la rentabilité et une plus importante distribution d'argent aux actionnaires.

Les dossiers de la distribution étaient aussi en vue après Thanksgiving jeudi, le Black Friday vendredi, et le Cyber Monday lundi. Le titre du géant du commerce en ligne Amazon.com a cependant cédé 1,7%, mais il gagne encore 13,5% depuis le 1er janvier.

D'autres valeurs de distribution subissaient elles aussi des prises de bénéfices, alors que le secteur avait bien progressé ces dernières semaines : -2,3% pour Macy's, -0,1% pour L Brands, -1,1% pour Target, -1,3% pour Kohl's, -2,6% pour Best Buy, -5% pour JC Penney et -0,4% pour Gap.

— ©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Dow Jones Industrial

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 6
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 5
  • Bigben InteractiveAcitivité: 5
  • Air France KLMAcitivité: 3
  • Sopra Steria GroupAcitivité: 3
  • BicAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Le Pen ramenée aux racines du FN par son entourage et Macron 26
  • Macron veut prendre des mesures rapides contre la Pologne 83
  • Le Pen appelle les "Insoumis" à "faire barrage" à Macron 133
  • Macron progresse et battrait Le Pen avec 60% (+1) selon un sondage Opinionway 51
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires