Dow Jones Industrial
DJIND
Cotation du 06/12/2016 à 16h46
19 207,30 -0,05%
Ouverture : 19 219,91
Clôture veille : 19 216,24
+Haut : 19 231,12
+Bas : 19 184,74

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Clôture de Wall Street : légère progression avec le pétrole et les résultats

US2605661048

(Boursier.com) — Les indices boursiers américains ont inscrit mercredi une 2ème séance de légère hausse, grâce à un vif rebond des cours du pétrole et à des publications plutôt encourageantes de la part des sociétés pour le 3ème trimestre. En filigrane, les investisseurs attendent de voir le 3ème et dernier débat télévisé Clinton-Trump, prévu dans la nuit. Les marchés tablent sur une victoire d'Hillary Clinton qui représenterait la continuité.

Sur le front de la politique monétaire, le dernier Livre Beige de la Fed s'est montré prudemment optimiste sur la croissance américaine. Ce point de vue confirme que le cycle de hausse des taux de la Fed sera sans doute très graduel. A l'étranger, la croissance chinoise a atteint 6,7% au 3ème trimestre, ce qui a un peu rassuré sur la santé de la 2ème économie mondiale.

A la clôture, l'indice Dow Jones a avancé mercredi de 0,22% à la clôture, à 18.202 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,22% à 2.144 points, et que le Nasdaq Composite a légèrement progressé de 0,05% à 5.246 points.

Bancaires et pétrolières sous le feu des projecteurs

Du côté des entreprises, les résultats bancaires ont continué de profiter de leurs activités de négociation d'obligations pendant le 3ème trimestre. Après JP Morgan Chase (+0,9%) Wells Fargo (+0,7%) ou encore Goldman Sachs (+1%), ce sont Morgan Stanley (+1,9%) et US Bancorp (+1,3%) qui ont publié à leur tour des résultats supérieurs aux attentes.

Outre le secteur bancaire, les pétrolières ont profité de la hausse des cours du brut, ainsi que des résultats supérieurs aux attentes du géant des services pétroliers Halliburton, qui a publié un léger bénéfice au T3, alors que les analystes tablaient encore sur une perte.

Le titre de Halliburton a flambé de 4,2%, tandis que ceux d'ExxonMobil (+0,5%), Chevron (+0,5%), ConocoPhillips (+2,6%), Transocean (+5,6%) et Schlumberger (+2,5%) ont aussi surfé sur la vague haussière.

En terrain négatif, le leader mondial des semiconducteurs, Intel, a chuté de 6% en Bourse après avoir fait des prévisions de ventes jugées conservatrices par les analystes pour son 4ème trimestre. Yahoo (+2,5%), en revanche, a profité de l'annonce de bénéfices supérieurs aux attentes au 3ème trimestre. Le titre de Tesla a gagné 2,3% dans l'attente d'une annonce d'un mystérieux produit. Cette annonce est promise pour mercredi soir après la clôture des marchés par Elon Musk, le fondateur du fabricant de voitures électriques.

Les stocks pétroliers US plongent, le ministre saoudien du pétrole voit un rééquilibrage du marché

Sur le plan macro-économique, ce sont les stocks pétroliers qui ont créé la surprise, mercredi, entraînant une flambée des cours. Le baril de brut américain WTI a ainsi bondi de 2,60% sur le Nymex, à 51,60$ le baril, après être tombé lundi sous le seuil psychologique de 50$, sur fond de doutes sur la mise en oeuvre concrète de la baisse de production promise fin septembre par l'Opep. Le Brent de la Mer du Nord s'appréciait de 1,8% à 52,51$ le baril au moment de la clôture du Nymex.

Le Département à l'Energie a fait état mercredi d'une baisse surprise des stocks commerciaux de 5,2 millions de barils lors de la semaine close au 14 octobre, à 468,7 millions de barils. Le consensus tablait sur une hausse de 2,7 millions de barils.

En outre, à l'occasion de la Conférence mondiale "Oil & Money" sur le pétrole à Londres, plusieurs membres de l'Opep ont exprimé leurs espoirs au sujet de la mise en oeuvre de la baisse de la production du cartel. Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, a estimé que l'accord de l'Opep permettra d'accélérer le rééquilibrage de l'offre et de la demande. Les stocks américains reculent, et l'offre et la demande se rééquilibrent, a-t-il expliqué, estimant que "nous sommes maintenant à la fin d'un ralentissement considérable" des prix du l'or noir. M. Al-Falih a ajouté que "de nombreuses nations" (qu'il n'a pas nommées) étaient prêtes à se joindre à l'Opep pour soutenir les cours. Jusqu'à présent, seule la Russie s'est dite prête à coopérer avec l'Opep.

Par ailleurs, la publication, mercredi matin, d'une croissance du PIB de 6,7% en rythme annuel en Chine, a un peu écarté les craintes d'un atterrissage brutal de la deuxième économie mondiale. Ce chiffre de 6,7% correspond aux attentes des économistes, mais certains indicateurs restent inquiétants, notamment la hausse de l'endettement public et la faiblesse de l'investissement privé.

Une croissance modérée, selon le Livre Beige de la Fed

Aux Etats-Unis, Wall Street n'a pas manifesté de réaction particulière après la publication du Livre Beige de la Fed. Le document, publié à deux semaines de la prochaine réunion de la Fed (les 1er et 2 novembre) a fait état d'une croissance modeste de l'économie dans la plupart des 12 grandes régions américaines ces deux derniers mois. En outre les perspectives sont considérées comme "positives" pour la plupart des régions, avec des prévisions de poursuite d'une croissance faible à modérée", selon la Fed.

Le rapport semble apporter des arguments à ceux qui jugent l'économie américaine mûre pour une nouvelle hausse des taux d'intérêts directeurs de la Fed. Mais le document laisse aussi entendre que cette hausse devrait être très graduelle dans la mesure où l'inflation reste modeste...

Parmi les autres valeurs en vue mercredi, on notera une déception sur les trimestriels de Tupperware (-4,6%) et des laboratoires Abbott (-2,8%). Ces derniers ont annoncé des pertes surprise liées à la dépréciation de la valeur de leur participation dans le groupe de médicaments génériques Mylan (-0,5%). Le spécialiste du stockage de données Seagate a également mal réagi (-2,8%) à l'annonce des trimestriels. Le bénéfice dilué par action s'est élevé à 55 cents alors que le consensus attendait 79 cents.

Les publications de plusieurs groupes étaient attendues mercredi après la clôture, dont ceux d'American Express, Citrix, eBay, Mattel et Xilinx.

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Dow Jones Industrial

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Solocal GroupAcitivité: 10
  • AlstomAcitivité: 7
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 7
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 5
  • CarmatAcitivité: 5
  • IcadeAcitivité: 5
Sujets à la une
  • Enquête Pisa : la France demeure championne des inégalités scolaires 21
  • Forte remontée de Hollande depuis l'annonce de sa sortie 22
  • Cazeneuve, l'incarnation du virage sécuritaire à Matignon 29
  • Valls annonce sa candidature à la présidentielle 23
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires