Dow Jones Industrial
DJIND
Cotation du 28/04/2017 à 22h44
20 940,51 -0,19%
Ouverture : 20 987,39
Clôture veille : 20 981,33
+Haut : 20 987,76
+Bas : 20 926,75

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Clôture de Wall Street : le DJIA fléchit, le Nasdaq résiste

US2605661048

(Boursier.com) — La Bourse américaine a connu une séance agitée mercredi, marquée par une forte baisse des cours du pétrole, et des résultats d'entreprises contrastés, notamment une grosse déception concernant les chiffres d'IBM. Le dollar s'est légèrement redressé, et les taux ont un peu rebondi, après la publication du Livre Beige de la Fed, qui ne semble pas plaider en faveur d'une hausse rapide des taux directeurs. En outre, les marchés restent nerveux à l'approche de l'élection présidentielle française et alors que les tensions géopolitiques restent vives en Corée du Nord.

L'indice Dow Jones a abandonné mercredi soir 0,58% à 20.404 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,17% à 2.338 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, est parvenu à terminer en hausse, de 0,23% à 5.853 pts, grâce notamment à une hausse des valeurs pharmaceutiques et des semi-conducteurs (+6,8% pour Lam Research, +6,4% pour Intuitive Surgical).

Le dollar a rebondi après sa récente glissade. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 monnaies, a regagné 0,28% mercredi, à 99,69, après avoir chuté de 1,4% depuis le 10 avril. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans qui avait chuté mardi au plus bas depuis la mi-novembre 2016, a regagné 4 points de base à 2,21%.

Valeurs bancaires et pétrolières à la peine

Les valeurs bancaires ont dans l'ensemble poursuivi leur recul, à l'exception de Morgan Stanley, qui a publié des résultats meilleurs que prévu et a bondi de 2%. En revanche, Goldman Sachs qui avait déjà perdu près de 5% mardi, a encore cédé 0,7%, tandis que JP Morgan a lâché 0,8%, Citigroup a perdu 1,2% et Wells Fargo a baissé de 0,6%.

Les pétrolières ont souffert du plongeon du pétrole, après l'annonce d'une baisse moins forte que prévu des stocks pétroliers hebdomadaires aux Etats-Unis. Le baril de brut léger américain WTI a abandonné mercredi 3,76% à 50,44$ le baril, pour le contrat à terme de mai sur le Nymex. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de Mer du Nord cédait 3,57% à 52,93$ le baril.

Parmi le fortes baisses du secteur, on trouve ExxonMobil (-0,7%), Chevron (-1,4%), Transocean (-3,2%), Schlumberger (-1,8%) et Anadarko Petroleum (-2,2%). Les statistiques pétrolières ont montré que les réserves d'essence ont augmenté plus que prévu la semaine passée et que la production de pétrole de schistes américaine continue de croître à un rythme soutenu. Cette situation sème le doute sur la capacité de l'Opep et de ses alliés à réduire les excédents de capacité, malgré la réduction de leur production combinée d'environ 1,8 million de barils par jour au 1er semestre 2017. Le cartel et ses alliés discutent d'une prolongation de ces coupes au 2ème semestre et pourraient tenir une réunion commune le 25 mai prochain, a indiqué le secrétaire général de l'Opep Mohammad Barkindo, cité par l'agence 'Bloomberg'.

Pour la Fed, les tensions inflationnistes restent modestes

Mercredi, la Fed a publié son dernier Livre Beige, deux semaines avant sa prochaine réunion qui se tiendra les 2 et 3 mai prochains. La banque centrale américaine a décrit une croissance économique américaine en demi-teinte, où les tensions inflationnistes restent "modestes" malgré l'amélioration du marché de l'emploi. Ce rapport ne semble pas plaider en faveur d'une accélération de la hausse des taux directeurs.

Selon l'outil FedWatch publié par le CME Group, les marchés n'anticipent plus désormais qu'une seule hausse des taux cette année (après celle du 15 mars dernier), alors qu'ils tablaient sur 2 tours de vis supplémentaires, voire trois, il y a à peine un mois.

VALEURS DU JOUR

Le titre d'IBM a plongé de près de 5% après ses chiffres trimestriels. Le géant des services technologiques a publié mardi soir un bénéfice des opérations de 1,8 Md$, en recul de 13% sur un an. Le bénéfice par action non-GAAP ressort à 2,38$, en hausse de 1%. Les revenus s'élèvent à 18,2 Mds$, en recul de 3%. Les revenus "cloud" s'affichent ainsi à 3,5 Mds$, en croissance de 33%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,35$, pour des revenus de 18,4 Mds$. Sur 2017, le groupe vise toujours un bpa non-GAAP d'au moins 13,80$.

Le titre de Morgan Stanley a gagné 2% en clôture. Contrairement à Goldman Sachs la veille, le géant bancaire de New York n'a pas déçu sur ses résultats du premier trimestre. Les revenus s'élèvent à 9,75 Mds$, contre 7,79 Mds$ un an avant. Les bénéfices ressortent à 1,93 Md$, contre 1,13 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 1$, contre 0,55$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 0,88$, pour des revenus de 9,27 Mds$.

Après la clôture, la publication d'une série de résultats meilleurs que prévu a été saluée par les opérateurs dans les cotations post-séance. Ainsi, le titre de l'exploitant de chemins de fer CSX Corp bondissait de 2,7%, et celui de l'équipementier réseaux Qualcomm grimpait de 2,5% sur une publication jugée meilleure que prévu. Le titre d'American Express s'adjugeait 2,1% après la clôture, tandis qu'eBay progressait plus modestement de 0,5% après des trimestriels supérieurs aux attentes.

L'action Yahoo! a cédé 1,1% à la clôture. Au 1er trimestre, les revenus sont de 1,33 Md$, contre 1,09 Md$ un an avant. Hors-TAC (coûts d'acquisition de trafic), les revenus s'élèvent à 833 M$, contre 859 M$ un an avant. Les bénéfices s'affichent à 99 M$ (0,10$ par action), contre une perte de 99 M$ (0,10$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bpa ressort à 0,18$, contre 0,08$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,14$, pour des revenus de 1,23 Md$ et de 812 M$ hors-TAC. Le groupe précise que l'opération avec Verizon devrait être finalisée en juin.

Lam Research a flambé de 6,8%. L'équipementier de semi-conducteurs, a annoncé pour le troisième trimestre fiscal un bénéfice net de 575 M$, 3,10$ par titre. Le bpa dilué est en croissance de 71% en séquentiel. Le groupe californien a par ailleurs dégagé un bpa ajusté de 2,80$, ce qui dépasse assez nettement le consensus. Les revenus ont totalisé 2,15 Mds$, assez proches des attentes. Sur le trimestre entamé, le bénéfice par action non-GAAP est attendu entre 2,88 et 3,12$, pour des revenus allant de 2,2 à 2,4 Mds$.

Enfin, Intuitive Surgical (+6,4%) a compté parmi les vedettes du jour, grâce à des trimestriels dépassant toutes les attentes. De plus, le groupe a relevé ses estimations 2017 concernant les procédures utilisant ses robots de chirurgie Da Vinci. Les procédures en question devraient donc augmenter de 12 à 14%, contre une guidance antérieure qui allait de 9 à 12%. Sur le trimestre clos, le revenu moyen par procédure était de 1.840$. Les revenus du 1er trimestre ont augmenté de 13% à 674 M$, contre 666 M$ de consensus. Le bénéfice net T1 est ressorti à 180 M$ soit 4,67$ par titre, contre 136 M$ un an avant. Enfin, le bpa ajusté trimestriel a représenté 5,09$, contre 4,95$ de consensus.

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Dow Jones Industrial

Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Air France KLMAcitivité: 6
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 6
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 5
  • Bigben InteractiveAcitivité: 5
  • Sopra Steria GroupAcitivité: 3
  • BicAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Le Pen ramenée aux racines du FN par son entourage et Macron 21
  • Macron progresse et battrait Le Pen avec 60% (+1) selon un sondage Opinionway 36
  • Le Pen appelle les "Insoumis" à "faire barrage" à Macron 123
  • Macron veut prendre des mesures rapides contre la Pologne 59
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires