Devises

Devises : le débat sur la parité euro/dollar va se poursuivre en 2017

(Boursier.com) — L'euro vient de vivre une année 2016 volatile, qui s'est soldée par un recul de 3,7% face au dollar... Pour commencer l'exercice 2017, la devise européenne a cédé lundi 0,6% supplémentaire, revenant à 1,0460$, au plus bas depuis février 2003, soit près de 14 ans.

L'euro s'est affaibli lundi malgré la publication d'un indice manufacturier meilleur que prévu pour la zone euro en décembre. L'indice PMI manufacturier a ainsi progressé le mois dernier à 54,90 points (lecture finale), contre 53,70 points en novembre, restant fermement ancré en terrain expansionniste (au-dessus de 50).

Mouvement de yo-yo

Pour rappel, l'euro avait terminé 2016, vendredi, par un étonnant mouvement de yo-yo : la monnaie unique européenne s'était emballée sur les marchés asiatiques, sans doute pour des raisons techniques, accentuées par le déclenchement automatique d'ordres initiés par des algorithmes. Dans un tout petit volume, l'euro est ainsi remonté vendredi jusqu'à 1,0655$, avant de rechuter en fin de séance.

Au-delà des soubresauts de court terme, parfois difficiles à analyser, l'orientation de la devise européenne devrait rester baissière à court et moyen terme, estiment la plupart des spécialistes des marchés des changes... L'euro devrait être affaibli par la divergence de politiques monétaires entre la BCE (qui poursuivra son programme d'assouplissement) et la Réserve fédérale américaine, qui devrait continuer de relever ses taux directeurs dans les prochains mois...

Un euro faible, une aubaine pour la zone euro, sauf en cas de crise politique...

En outre, l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, le 8 novembre dernier, devrait rester un catalyseur pour le billet vert, dans la mesure où les promesses de campagne du prochain président républicain (baisses d'impôts, plan de relance budgétaire etc.) sont de nature à créer davantage de croissance et d'inflation outre-Atlantique.
Toutefois, l'administration Trump, comme la Fed, pourraient se retrouver piégées si le dollar s'envolait trop vite, ce qui pénaliserait les entreprises exportatrices américaines, dont les bénéfices se remettent tout juste d'une longue période de baisse... Le billet vert évolue déjà autour de son plus haut niveau depuis plus de 13 ans face à un panier de devises représentatives.

Seuil symbolique

Les prochaines semaines diront si le seuil de soutien d'un euro pour un dollar sera enfoncé, ce qui serait une première depuis décembre 2002... Mais en tout état de cause, la faiblesse de l'euro reste plutôt une aubaine pour la BCE et la zone euro, car elle soutient l'activité des entreprises exportatrices européennes. Un euro faible entraîne aussi un renforcement de l'inflation, l'objectif de la banque centrale européenne étant de retrouver un rythme annuel de hausse des prix de l'ordre de 2%.

En revanche, un affaiblissement trop prononcé de la devise européenne ne serait plus dans l'intérêt de la zone euro, notamment s'il coïncidait avec une poussée populiste aux élections attendues cette année en Europe (France, Allemagne...) La chute de l'euro serait alors synonyme de perte de confiance des investisseurs dans la pérennité de la zone euro, et pourrait déclencher une nouvelle crise monétaire dans la région...

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Catana GroupAcitivité: 8
  • RenaultAcitivité: 8
  • Engie (EX GDF SUEZ)Acitivité: 6
  • McPhy EnergyAcitivité: 6
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AvanquestAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Valls, giflé, assure que "rien" ne l'arrêtera 44
  • Valls donné perdant au second tour de la primaire 17
  • "NKM" obtient la circonscription de Fillon à l'arraché 24
  • Royal appelle à rester "l'esprit ouvert" pour 2017 8
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires