Devises

Devises : l'euro teste ses creux de mars 2015, la parité en vue ?

(Boursier.com) — L'euro est retombé mercredi sous le seuil de 1,06$, approchant de ses plus bas niveaux depuis mars 2015, et relançant les spéculations sur une possible chute jusqu'à la parité de 1 euro pour 1 dollar.

Mercredi soir, la monnaie unique européenne reculait de 0,62% à 1,0559$, au plus bas depuis mars 2015. A l'époque, de nombreux experts prévoyaient que l'euro tombe jusqu'à 1$, mais après un bref passage sous 1,05$, il avait rebondi pour évoluer ensuite dans une fourchette de 1,10$ à 1,14$.

Mais l'élection, le 8 novembre dernier de Donald Trump à la Maison Blanche a rompu cet équilibre, en laissant entrevoir une politique de relance de la croissance, plus inflationniste et donc accompagnée de taux plus élevés aux Etats-Unis. Depuis le 4 novembre, quelques jours avant l'élection américaine, l'euro a abandonné plus de 5% face au billet vert.

L'écart de rémunération des deux côtés de l'Atlantique favorise le dollar

D'autre part, les dernières statistiques macro-économiques solides aux Etats-Unis plaident pour une hausse des taux de la Réserve fédérale, qui devrait procéder le 14 décembre prochain à un tour de vis d'un quart de point, portant le taux des Fed funds dans la fourchette 0,50%-0,75%. Alors que la BCE devrait de son côté maintenir une politique monétaire très accommodante en 2017, l'écart de rémunération entre les placements en dollars et en euros ne cesse de de grandir au profit de la devise américaine.

Ainsi, le rendement de l'obligation d'Etat américaine a atteint mercredi 2,37% (+ 6 points de base), alors que celui du Bund allemand de même échéance, la référence européenne, plafonne à 0,26%... Juste avant l'élection de Trump, le T-Bond rapportait 1,8% et le Bund 0,15%. En un peu plus de deux semaines, l'écart de rendement est ainsi passé de 1,65 point de pourcentage à 2,1 pt au profit de l'obligation américaine à 10 ans. Cette situation rend le dollar de plus en plus attractif face à l'euro, et cette tendance pourrait bien se poursuivre dans les prochains mois, selon de nombreux experts, qui entrevoient la parité 1 euro = 1 $ dans les prochains mois.

Dans ses prévisions pour 2017, publiées en début de semaine, Goldman Sachs a anticipé la parité euro/dollar au quatrième trimestre. Selon la banque d'affaires, la relance budgétaire prévue aux Etats-Unis et dans d'autres économies avancées devrait renforcer les pressions inflationnistes déjà présentes. GS voit la Fed augmenter ses taux directeurs le 14 décembre, puis s'attend à trois nouveaux tours de vis l'an prochain.

Les analystes de la banque américaine soulignent par ailleurs que l'euro devrait être pénalisé par l'incertitude politique en Europe, où plusieurs scrutins auront lieu, dont la présidentielle en France en mai 2017, et dès le 4 décembre prochain, le référendum constitutionnel en Italie.

Entre 0,8252$ à 1,60$, l'euro a connu d'amples fluctuations depuis sa création

La Société générale fait globalement la même analyse et annonce la parité euro-dollar pour le premier semestre 2017. La banque française met en avant la hausse des taux de la Fed et la montée du vote populiste en Europe comme facteurs d'affaiblissement de l'euro. Les banques Barclays et Deutsche Bank prévoient elles aussi que l'euro tombe à la parité avec le dollar, ce qui serait une première depuis début 2000.

La devise européenne était alors tombée sous la parité pendant deux ans et demi, jusqu'en juillet 2002, à l'occasion de la crise provoquée par l'éclatement de la bulle des valeurs technologiques sur les Bourses mondiales. L'euro avait été lancé en janvier 1999, à 1,1680$, avant de tomber à un plus bas historique de 0,8252$ en octobre 2000. Il a ensuite connu un plus haut historique autour de 1,60$ en juillet 2008 peu avant la faillite de la banque Lehman Brothers, en septembre, qui a donné le coup d'envoi de la grande crise financières des crédits "subprimes".

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

— ©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Catana GroupAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • RenaultAcitivité: 10
  • Air LiquideAcitivité: 7
  • Engie (EX GDF SUEZ)Acitivité: 7
  • ParrotAcitivité: 7
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 5
Sujets à la une
  • Vague de froid : les particuliers appelés à maîtriser leur consommation 24
  • Proposition de loi pour une légalisation contrôlée du cannabis 44
  • Henri de Castries soutient officiellement Fillon 20
  • Les professionnels de l'immobilier et du tourisme attaquent Airbnb 2
  • Tous les forums
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Fortuneo
Partenaires