Devises

Devises : l'euro rebondit dans l'espoir de solutions en Italie

(Boursier.com) — Après son accès de faiblesse des derniers jours, attribué aux annonces de la BCE et aux risques d'instabilité en Italie, l'euro s'est redressé lundi après des nouvelles un peu plus rassurantes venues d'outre-Alpes.

Lundi soir, la devise unique européenne rebondissait de 0,7% à 1,0637$, après une chute de 1% la semaine dernière, suite à la démission du Premier ministre italien Matteo Renzi et à l'annonce par la BCE de la prolongation du "QE" jusqu'à la fin 2017, même si les montants acquis baisseront de 80 à 60 MdsE par mois à partir d'avril prochain.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts sur la dette des pays européens du Sud (Italie, mais aussi Portugal et Espagne) se sont détendus lundi après avoir grimpé la semaine dernière. Le rendement de l'emprunt d'Etat italien à 10 ans a diminué de 4 points de base à 1,99%, tandis qu'à l'inverse, celui du Bund allemand à 10 ans a augmenté de 3 pdb à 0,39%.

Pendant le week-end, Paolo Gentiloni, ex-ministre des Affaires étrangères et proche de Matteo Renzi, l'a remplacé à la tête du gouvernement, un signe de continuité qui a rassuré les marchés. Par ailleurs, l'annonce de la poursuite du processus en vue de la recapitalisation de la banque italienne Monte dei Paschi, sans faire appel à l'Etat, a également calmé les esprits.

Monte dei Paschi assure qu'elle poursuit son opération de recapitalisation sans aide de l'Etat

Vendredi, une rumeur a circulé selon laquelle la BCE aurait rejeté une demande de délai de la part de Monte dei Paschi di Siena (BMPS) pour mettre en oeuvre son plan de recapitalisation de 5 MdsE. Dimanche, BMPS a cependant assuré qu'elle poursuivait son opération selon le plan annoncé en juillet, c'est-à-dire en ayant recours au marché, et sans intervention de l'Etat.

Lundi, une source proche du Trésor italien a cependant indiqué que l'Etat italien était prêt à injecter des fonds dans la troisième banque transalpine si celle-ci ne parvenait pas à lever des fonds auprès d'investisseurs privés.

Malgré le rebond du jour, l'euro reste proche de ses plus bas niveaux depuis début 2005, maintenu au plancher par la divergence des politiques monétaires des deux côtés de l'Atlantique. Tandis que la BCE a annoncé le prolongement de son programme d'assouplissement quantitatif ("QE"), la Fed s'apprête au contraire à relever ses taux à l'issue de sa réunion prévue mardi et mercredi.

Les investisseurs s'attendent à un tour de vis d'un quart de point, ce qui porterait le taux des "fed funds" dans une fourchette de 0,50% à 0,75%. La patronne de la Fed, Janet Yellen, sera surtout très attendue lors de sa conférence de presse sur le sujet du rythme des prochaines hausses de taux prévues en 2017...

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

— ©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Catana GroupAcitivité: 8
  • RenaultAcitivité: 8
  • Engie (EX GDF SUEZ)Acitivité: 6
  • McPhy EnergyAcitivité: 6
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AvanquestAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Valls, giflé, assure que "rien" ne l'arrêtera 44
  • Valls donné perdant au second tour de la primaire 17
  • "NKM" obtient la circonscription de Fillon à l'arraché 24
  • Royal appelle à rester "l'esprit ouvert" pour 2017 8
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires