Devises

Devises : l'euro fléchit après une hausse du FN dans un sondage

(Boursier.com) — Soutenu depuis deux semaines par les dernières annonces des banques centrales, l'euro a subi une accès de faiblesse en fin de semaine après la publication d'un sondage montrant une progression des intentions de vote en faveur de Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle française.

Vendredi matin, la monnaie unique européenne avait entamé la séance en hausse, mais la tendance s'est inversée après la publication de ce sondage. L'euro a fini la journée en recul de 0,3% à 1,0736$, alors même que l'indice du dollar (qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises internationales) s'affichait en léger recul. Au plus bas de la séance, l'euro est tombé à 1,0728$.

La devise européenne gagne tout de même 0,7% sur la semaine et pointe à son plus haut niveau depuis près de 5 semaines.

Le dernier sondage Opinionway-Orpi pour 'Les Echos' et 'Radio Classique' a crédité la candidate du Front national de 28% des intentions de vote au premier tour, soit une hausse d'un point, contre 25% pour Emmanuel Macron, stable, et 20% pour François Fillon (+1).

L'écart entre les taux allemands et français s'agrandit

Mercredi et jeudi, l'euro avait bondi (+1,5%) après le ton plus "colombe" qu'attendu adopté par la Réserve fédérale américaine concernant le rythme de ses futures hausses de taux. L'euro avait aussi profité de la progression bien moins marquée qu'attendu du parti d'extrême-droite de Geert Wilders aux législatives néerlandaises de mercredi.

La devise européenne, ainsi que les taux souverains de la zone euro, sont devenus ces dernières semaines les baromètres des craintes des investisseurs face à la poussée de partis europhobes. Vendredi, les taux souverains français se sont ainsi légèrement tendus alors qu'ils ont reflué en Allemagne, en réaction au dernier sondage sur la présidentielle française.

Le rendement de l'OAT française à 10 ans a gagné 2 points de base à 1,10% vendredi soir, tandis que le Bund allemand de même échéance a cédé 1 pdb à 0,43%, portant l'écart ("spread") à 67 pdb entre les deux pays, alors qu'il n'était que de 43 pdb fin décembre 2016.

Retrouvez toute l'actualité des devises sur Boursier.com

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • IDIAcitivité: 4
  • Bigben InteractiveAcitivité: 4
  • Catana GroupAcitivité: 4
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 4
  • Erytech PharmaAcitivité: 4
  • Air France KLMAcitivité: 2
Sujets à la une
  • Le vote de Fillon pour Macron, une "trahison" juge Le Pen 48
  • Sarkozy à la manoeuvre en vue des législatives 30
  • Mélenchon face au défi des législatives 17
  • Mi-séance Paris : l'effet Macron ne se dégonfle pas 7
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires