Etats-Unis : qui sautera le premier de la falaise fiscale ?

(Boursier.com) — Rebondissement dans le débat sur le "mur fiscal" américain ! Alors que l'optimisme était de mise ces derniers jours, les Républicains américains ont rué dans les brancards cette nuit, rejetant la première proposition de plan de réduction de la dette faite par Barack Obama et transmise par Tim Geithner, le secrétaire au Trésor... Selon des sources proches du dossier, le président américain propose d'augmenter les impôts de 1.600 Milliards de Dollars, de réduire les dépenses de 400 Mds$, d'injecter 50 Mds$ pour stimuler l'économie et de relever le plafond de la dette publique des Etats-Unis.

Les élus républicains du Congrès ont toutefois rejeté cette offre en l'estimant "complètement déséquilibrée et déraisonnable", rapporte une source au 'Financial Times'. Ils considèrent les hausses d'impôts comme trop importantes, susceptibles de freiner la croissance, et les baisses de dépenses insuffisantes.

John Boehner, le président républicain de la chambre des représentants, qui s'était pourtant montré optimiste la veille, a déclaré après sa réunion avec M. Geithner qu'il n'y avait "pas eu de progrès substantiels"... Il s'est dit "déçu" du peu d'avancées et a mis en garde contre "un réel danger" de tomber de la falaise fiscale... Le terme de "falaise" ou "mur" fiscal désigne une série de mesures (hausses d'impôts, coupes budgétaires) de plus de 600 Mds$ qui entreront en vigueur automatiquement au 1er janvier prochain, en cas d'absence d'accord bipartisan sur la réduction à long terme de la dette des Etats-Unis.
De son côté, la Maison Blanche campe sur ses positions, en accusant les Républicains de renâcler face à une hausse d'impôts pour les catégories d'Américains les plus aisées...

Les négociations vont néanmoins se poursuivre, et pour l'instant, les marchés financiers continuent de tabler sur un compromis final : hier soir, le Dow Jones a encore gagné 0,3% et le Nasdaq 0,7%, tandis que les marchés asiatiques ont de nouveau progressé ce matin (+0,48% pour le Nikkei). De son coté, le site internet du 'Wall Street Journal' écrit qu'il faut s'attendre à de nombreux "tours et détours" dans les négociations sur le "fiscal cliff", et souligne que chaque camp a mis des concessions dans sa manche, mais qu'aucun ne veut les sortir en premier... pour le moment.

 

©2012-2014, Boursier.com

Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.
Sur L'Argent & Vous
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 8
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AuplataAcitivité: 3
  • BelvedereAcitivité: 3
  • AlstomAcitivité: 2
Sujets à la une
  • Les médias appelés à écarter Eric Zemmour 214
  • La chaîne iTELE supprime son émission de débat avec Eric Zemmour 92
  • François Hollande satisfait par la croissance mais veut plus 35
  • France : les patrons de PME-ETI toujours plus pessimistes 4
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
Binck
Partenaires