Wall Street ouvre en repli après deux séances de baisse

NEW YORK (Reuters) - Wall Street ouvre sur une note négative mercredi, entamant sa troisième séance de baisse d'affilée, toujours affectée par les négociations budgétaires américaines qui restent dans l'impasse.

L'indice Dow Jones perd 0,40% à 12.827,14 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,58% à 1.390,78 points et le Nasdaq Composite cède 0,56% à 2.951,05 points.

Les marchés mondiaux sont alourdis depuis mardi par les déclarations du chef de file démocrate du Sénat américain, Harry Reid, qui s'est dit déçu du "peu de progrès" des négociations entre démocrates et républicains visant à éviter le "mur budgétaire" qui risque de plonger les Etats-Unis dans la récession l'an prochain.

Les investisseurs attendent les chiffres des ventes de logements neufs du mois d'octobre, en début de séance, avant la publication du Livre Beige en cours d'après-midi, mais ils sont essentiellement concentrés sur les négociations budgétaires.

Le Président Barack Obama a invité plusieurs dirigeants de grands groupes américains, dont Goldman Sachs, Deloitte LLP et Caterpillar, pour aborder le sujet. Cette rencontre fait partie de sa stratégie visant à amener le Congrès à accepter une réduction de la fiscalité des classes moyennes.

"Ces patrons savent que le marché baissera fortement si aucune décision n'est prise ; je pense donc que c'est encourageant de voir qu'ils rencontrent le président", dit Sal Arnuk, co-fondateur chez Themis Trading à Chatham (New Jersey).

L'une des conséquences possibles de ces négociations pourrait être un relèvement de la fiscalité sur les dividendes, ce qui incite certaines sociétés à distribuer des dividendes exceptionnels ou à en avancer le versement.

Costco prend 4,6% après l'annonce d'un dividende extraordinaire de 7,00 dollars par action le 18 décembre, à l'occasion de la publication de ventes mensuelles meilleures que prévu à surface comparable, en hausse de 6% (consensus 5,%).

Knight Capital Group bondit de près de 16% après l'annonce que Getco LLC a envoyé une offre de rachat au prix de 3,50 dollars par action, selon un document réglementaire.

Après l'accord sur la réduction de la dette grecque et le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide - qui doit encore être validé par les parlements de plusieurs pays - la Commission européenne a donné son feu vert à la restructuration de quatre banques espagnoles nationalisées en difficulté.

Angela Moon, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • ArchosAcitivité: 10
  • Groupe PartoucheAcitivité: 6
  • SoitecAcitivité: 5
  • Alcatel-LucentAcitivité: 4
  • GaussinAcitivité: 3
  • GenfitAcitivité: 3
  • NatixisAcitivité: 3
Sujets à la une
  • 43% des locataires peinent à payer leur loyer 55
  • Déficits : en échange des 3%, Montebourg exige que l'Europe change de cap ! 41
  • Poutine admet que les forces russes ont été déployées en Crimée 90
  • Poutine accuse Kiev de crime grave contre les russophones 17
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • BforBank, épargne et bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
Bourse Direct