Accueil > Actualités » Reuters » Consultation

Verizon rate le consensus en perdant des abonnés

Verizon rate le consensus en perdant des abonnés

Verizon rate le consensus en perdant des abonnés
Crédit photo © Reuters

par Anjali Athavaley et Aishwarya Venugopal

(Reuters) - Verizon Communications a fait état jeudi de sa toute première perte trimestrielle d'abonnés en dépit du lancement de nouvelles offres illimitées, ce qui amène certains analystes à se demander si le premier opérateur télécoms américain n'a pas besoin d'une acquisition plus importante que Yahoo pour réussir sa diversification.

Verizon souffre de la concurrence des opérateurs tels que T-Mobile US et Sprint dans un marché arrivé à maturité. En février, il a annoncé le lancement d'un forfait mobile illimité en téléchargement de données, plus de cinq ans après avoir abandonné ce type d'offre, répondant ainsi aux offres multiples déjà en place sur le marché.

Malgré le rachat en février de Yahoo pour 4,48 milliards de dollars, les analystes s'interrogent toujours sur la stratégie de diversification de Verizon et plaident pour une transformation plus radicale..

"Nous estimons toujours que la société a besoin d'une acquisition stratégique pour soutenir ses activités dans le mobile à long terme", écrivent dans une note les analystes de New Street Research.

Son concurrent AT&T a racheté l'an dernier Time Warner pour 85,4 milliards de dollars (78,5 milliards d'euros), ce qui lui a permis de prendre le contrôle de chaînes de télévision par câble telles que HBO et d'autres actifs dans les médias susceptibles d'attirer les abonnés sur son réseau mobile.

L'action Verizon reculait de 1,04% à 48,44 dollars à Wall Street vers 18h00 GMT.

Le directeur général Lowell McAdam a dit cette semaine être ouvert à des discussions avec des entreprises de médias et de divertissement allant de Comcast à Walt Disney.

Le directeur financier, Matthew Ellis, est toutefois revenu sur ces propos jeudi en disant que le groupe était confiant dans ses actifs actuels, tout en n'excluant pas des acquisitions ayant un intérêt pour les actionnaires.

"L'écosystème change constamment et si une personne vient nous voir avec une idée pour nous permettre d'aller de l'avant dans cet environnement, nous allons l'écouter", a-t-il déclaré.

307.000 ABONNÉS PERDUS

En données nettes, Verizon dit avoir perdu 307.000 abonnés payant un forfait sur les trois premiers mois de l'année alors que les analystes financiers attendaient en moyenne un gain de 222.000, selon FactSet StreetAccount.

Le taux de désabonnement ("churn") de Verizon a en outre augmenté à 1,15% contre 1,03% attendu en moyenne, toujours FactSet.

"Ils ont raté tous les paramètres importants de l'abonné, et cela souligne tout simplement à quel point il est difficile pour l'activité mobile de continuer à croître en ce moment", a déclaré dans une interview Craig Moffett, analyste chez MoffettNathanson.

Le bénéfice net part du groupe est tombé à 3,45 milliards de dollars (3,21 milliards d'euros), soit 0,84 dollar par action, au premier trimestre clos le 31 mars, contre 4,31 milliards de dollars, soit 1,06 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 0,95 dollar.

Le chiffre d'affaires a fléchi à 29,81 milliards de dollars, la quatrième baisse trimestrielle consécutive, contre 32,17 milliards de dollars un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient un bénéfice ajusté par action de 0,99 dollar et un chiffre d'affaires de 30,77 milliards de dollars.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !