Reprise de l'activité attendue mercredi chez Spanghero

TOULOUSE (Reuters) - La société Spanghero, mise en cause dans le scandale de la viande de cheval étiquetée comme du boeuf, table sur une reprise de la production mercredi à environ 20% de l'activité normale, a rapporté mardi la CFDT, citant un chiffre fourni par la direction.

L'entreprise, qui avait vu son agrément sanitaire suspendu la semaine dernière, a obtenu lundi une levée partielle de cette décision, au grand soulagement de ses quelque 300 salariés contraints au chômage technique.

"Normalement, ça va reprendre demain (mercredi) à environ 20% de l'activité", a indiqué à Reuters Jean-Luc Fraisse, secrétaire départemental de la CFDT.

"Il y a des clients qui ne sont pas partis, qui sont toujours là", a-t-il fait valoir, estimant que la priorité pour l'entreprise était de "rétablir l'image" vis-à-vis de sa clientèle.

Selon Claude Hill, délégué CFDT du site, "le principal est que cela redémarre".

"Apparemment, il y a déjà des clients qui ont recommencé à commander. On attend les dernières analyses bactériologiques sur des produits pour avoir un autre client qui redémarre. Ça suit son cours."

Spanghero est soupçonnée d'avoir écoulé 750 tonnes de cheval à travers des millions de plats surgelés distribués dans plus d'une dizaine de pays européens. Des gendarmes se sont rendus mardi dans les locaux de l'entreprise pour mener l'enquête, a indiqué Jean-Luc Fraisse, lui-même présent sur les lieux.

Sur les 300 salariés du site, seule une partie a repris le travail après une réunion mardi matin avec la direction, ont précisé les deux responsables syndicaux.

Les autorités françaises ont levé lundi la suspension de l'agrément pour les activités de production de viande hachée, de saucisserie, d'élaboration de plats cuisinés et de découpe de viande.

En revanche, Spanghero ne peut pas reprendre son activité d'entreposage de matières premières congelées, en tout cas avant la fin des examens complémentaires en cours et dont les résultats seront connus vendredi prochain.

Jean Décotte, édité par Yves Clarisse


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 7
  • Cibox InteractiveAcitivité: 5
  • StentysAcitivité: 5
  • ArchosAcitivité: 4
  • SoitecAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Le chômage est reparti en hausse en septembre 83
  • GDF Suez : pour la CGT, G. Mestrallet doit renoncer à sa retraite "chapeau" 29
  • Les cigares bientôt soumis aux mêmes taxes que les cigarettes 24
  • Bruxelles demande à Paris de respecter ses objectifs budgétaires 26
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
Bourse Direct