PSA investit 200 millions d'euros pour moderniser le site de Sochaux

PARIS/STRASBOURG (Reuters) - PSA a annoncé vendredi un projet d'investissement de 200 millions d'euros dans la modernisation du site de production historique du constructeur automobile à Sochaux, dans le Doubs.

Le projet "Sochaux 2022" permettra notamment d'acquérir une nouvelle ligne de presse, capable de produire des pièces en acier, comme en aluminium, et de fabriquer six silhouettes différentes de véhicules, avec une capacité de production de 400.000 véhicules par an.

L’usine qui produit actuellement des Peugeot 308 et 3008 ainsi que des DS5 sur deux lignes d’assemblage, passera en monoflux, comme le sont désormais les autres usines du groupe en France, a-t-on appris de source syndicale.

Dans une interview publiée vendredi par l’Est républicain, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, justifie la modernisation de la plus ancienne usine du groupe et berceau historique de la marque Peugeot, un site qui emploie quelque 10.000 salariés et s’étend sur 200 hectares.

"Notre vision pour l’avenir, c’est que les voitures fabriquées en Europe seront vendues en Europe du fait de contraintes de taux de change, de droits de douane ou de coûts logistiques », dit-il au quotidien franc-comtois.

"Si nous nous projetons dans dix à vingt ans, nous allons avoir besoin d’être totalement compétitifs en terme de qualité et de technologie pour pouvoir continuer à concourir face aux autres constructeurs européens", ajoute le patron du groupe.

Les syndicats ont accueilli ces annonces avec une relative satisfaction.

"Le site de Sochaux prend le virage de l’usine du futur", se félicite dans un communiqué Christelle Toillon, déléguée de la CFE-CGC, y voyant "une bonne nouvelle pour l’emploi".

La CGT qualifie le projet "d’ambitieux" mais "ne cache pas ses inquiétudes sur les répercussions concernant, entre autre, l’emploi", du fait des gains de productivité attendus.

L’usine PSA de Sochaux va commencer prochainement la fabrication d'un véhicule pour Opel, qui pourrait entrer dans le giron du groupe, si le projet de rachat à l'étude entre PSA et General Motors, propriétaire actuel de la marque allemande, aboutissait.

(Jean-Michel Bélot et Gilbert Reilhac)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 6
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 5
  • Bigben InteractiveAcitivité: 5
  • Air France KLMAcitivité: 3
  • Sopra Steria GroupAcitivité: 3
  • BicAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Le Pen appelle les "Insoumis" à "faire barrage" à Macron 132
  • Macron progresse et battrait Le Pen avec 60% (+1) selon un sondage Opinionway 45
  • Macron veut prendre des mesures rapides contre la Pologne 62
  • Le Pen ramenée aux racines du FN par son entourage et Macron 22
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires