Nouvelle manifestation lycéenne contre les expulsions

PARIS (Reuters) - Pour la seconde journée consécutive, plusieurs milliers de lycéens ont manifesté vendredi à Paris pour protester contre l'expulsion de France de la collégienne d'origine kosovare Leonarda Dibrani et d'un lycéen arménien de 19 ans, Khatchik Kachatryan.

Ils se sont rassemblés vers 13h00 place de la Bastille à l'appel de l'Union nationale lycéenne (UNL) et de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl) pour défiler jusqu'à celle de la Nation, sous la surveillance d'un important dispositif policier.

Le mouvement s'est élargi à l'Union nationale des étudiants de France (Unef), première organisation étudiante, et à des représentants de syndicats enseignants.

"La première chose que je demande, c'est que le président de la République s'exprime. On est en train de piétiner un modèle républicain", a déclaré à la presse Ivan Dementhon, président de l'UNL. "On demande un changement de la loi si elle s'oppose à l'intégration", a-t-il ajouté.

Pour Ian Brossat, président du groupe communiste au conseil de Paris, "François Hollande doit entendre le message envoyé par la jeunesse".

"Le gouvernement doit changer la loi pour qu'on ait une politique d'immigration qui ne soit pas celle menée par Nicolas Sarkozy", a-t-il dit à des journalistes.

Les lycéens brandissaient des pancartes et des banderoles réclamant la fin des expulsions de jeunes étrangers scolarisés. "L'éducation c'est no border", "Libérez Khatchik", "Non aux expulsions", pouvait-on lire sur des pancartes.

Le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui demande la démission du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, était attendu.

"Le parti de Jean Jaurès ne brûle pas les campements, le parti de Jean Jaurès ne piétine pas les jouets des gosses, le parti de Jean Jaurès n'arrête pas les enfants qui vont à l'école", avait-il lancé jeudi sur l'antenne de BFMTV.

Des lycéens ont continué eux aussi à réclamer la démission du ministre de l'Intérieur, qui a essuyé une salve de critiques à gauche, y compris de collègues du gouvernement.

"Valls, t'es foutu, la jeunesse est dans la rue", scandaient des manifestants.

L'UNL et la Fidl demandent le retour en France de Leonarda Dibrani, 15 ans, interpellée le 9 octobre dans le Doubs lors d'une sortie scolaire, et de Khatchik Kachatryan, qui était élève au lycée Camille-Jenatzy dans le XVIIIe arrondissement de Paris et a été expulsé samedi dernier vers l'Arménie.

L'exécutif attend pour s'exprimer les conclusions de l'enquête administrative menée sur l'expulsion de Leonarda et de sa famille au Kosovo. Les conclusions sont attendues vendredi soir.

Gérard Bon, édité par Sophie Louet


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 10
  • AmoebaAcitivité: 7
  • NatixisAcitivité: 7
  • ThalesAcitivité: 7
  • Air LiquideAcitivité: 5
Sujets à la une
  • Le Pen qualifiée pour le second tour dans tous les cas 31
  • Jérôme Kerviel devra finalement verser un million d'euros à la SG 25
  • Le "trou" de la Sécu sera résorbé en 2017, assure Marisol Touraine 12
  • Juppé craint une guerre civile à cause de l'hystérie sur l'islam 47
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires