Nexity attend un marché difficile en 2013 et une reprise en 2014

PARIS (Reuters) - Nexity a dit mardi soir s'attendre à un marché immobilier difficile en 2013 avant une reprise l'année prochaine soutenue par les nouvelles mesures envisagées par le gouvernement visant à inciter les investisseurs institutionnels à revenir sur le secteur.

Le promoteur immobilier vise pour cette année un chiffre d'affaires supérieur à 2,6 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant au-dessus de 180 millions d'euros.

Le nombre de mises en chantier de logements neufs a accusé une baisse de 20% à 304.000 unités en 2012 en France, à comparer à l'objectif annuel de 500.000 logements du gouvernement, souligne dans un communiqué, le P-DG de Nexity, Alain Dinin.

"Le recul du nombre de ventes de logements neufs en France en 2012, soit -28% selon les dernières estimations de la FPI, va continuer de produire ses effets avec décalage sur les mises en chantier qui devraient encore s'inscrire en baisse en 2013", prévient le dirigeant.

Selon ce dernier, les nouvelles mesures prises en fin d'année dernière (nouveau régime d'incitation fiscale à l'investissement locatif "Duflot", révision des modalités du Prêt à Taux Zéro Renforcé) devraient permettre "au mieux" de maintenir cette année le niveau de production ou de contenir une nouvelle baisse, mais elles ne pourront pas amorcer une reprise de la production de logements neufs.

Le ministre du Budget a confirmé au début du mois que le gouvernement français envisageait des incitations fiscales pour orienter une partie de l'épargne gérée par les investisseurs institutionnels, comme l'assurance vie, vers l'immobilier d'habitation, ce qui pourrait soutenir le marché résidentiel.

Nexity a enregistré en 2012 des résultats annuels meilleurs qu'attendu par les analystes avec un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros (+8,8%) et un résultat opérationnel courant de 200 millions d'euros - 215 millions d'euros en excluant les charges liées au projet Nexity Demain.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait avant cette publication un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros pour un résultat opérationnel courant de 186 millions d'euros, contre des objectifs de Nexity de respectivement plus de 2,6 milliards et plus de 200 millions d'euros.

Le groupe proposera la distribution d'un dividende de 2,0 euros par action au titre de 2012 et envisage de reconduire ce dividende l'année prochaine.

Avant cette publication annuelle, l'action Nexity a fini en baisse de 0,1% à 24,665 euros. Depuis le début de l'année la capitalisation boursière du promoteur recule de 3,4% à 1,3 milliard d'euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 5
  • GaussinAcitivité: 5
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 5
  • SoitecAcitivité: 4
  • AdomosAcitivité: 3
  • Alcatel-LucentAcitivité: 3
Sujets à la une
  • François Hollande apporte son soutien à l'artiste Paul McCarthy 39
  • Marchés : les indices accélèrent, nouvelles rumeurs concernant la BCE 5
  • Total : les hommages se succèdent après le décès de Christophe de Margerie 5
  • Budget 2015 : la hausse du gazole pour les poids lourds votée par les députés 7
  • Tous les forums
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Fortuneo