Les marchés européens légèrement en hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes augmentent légèrement leurs gains mercredi vers la mi-séance, portées par une envolée des cours du pétrole dans l'espoir d'un accord à l'Opep pour encadrer la production afin de soutenir les prix.

Wall Street, qui marque une pause après une longue séquence de progression consécutive à la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle du 8 novembre, est attendue en toute petite hausse à l'ouverture, signalent les futures sur indices new-yorkais.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 4.569,65 points vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,2% et à Londres, le FTSE avance de 0,76%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,3%, le FTSEurofirst 300 0,25% et le Stoxx 600 0,16%.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole, dont les ministres sont réunis à Vienne, se rapproche de la conclusion d'un accord de limitation de sa production, a déclaré le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, précisant qu'un gel de la production iranienne au niveau d'avant les sanctions internationales lui semblait acceptable.

Ces propos, qui traduisent une volonté de compromis de Ryad, ont fait grimper les cours. Ceux du Brent de mer du Nord prennent près plus de 7%, se rapprochant des 50 dollars le baril.

L'indice des valeurs de l'énergie s'apprécie en conséquence de 2%, plus forte hausse sectorielle en Europe, avec des gains de 3 à 4% pour Repsol, Royal Dutch Shell et BP.

A Francfort, Linde prend 6,6%, la plus forte hausse de l'Eurofirst 300. Le spécialiste allemand des gaz industriels a été approché par son concurrent américain Praxair en vue d'une reprise des négociations pour une fusion entre égaux et son conseil devrait étudier cette proposition le 7 décembre, selon une source.

Le plus fort repli sectoriel est pour les ressources de bases (-1,8%), qui souffrent des craintes d'une pénurie de liquidités en Chine en raison des efforts de Pékin pour soutenir le yuan. Les groupes miniers Rio Tinto, Anglo American et Glencore perdent plus de 2%.

A la baisse, Royal Bank of Scotland recule de 3%. La banque a échoué à des tests de résistance pratiqués sur sept établissements britanniques et doit renforcer ses fonds propres, fait savoir la Banque d'Angleterre.

La hausse du pétrole a pour effet de faire baisser les compagnies aériennes avec des reculs autour de 3% pour Air France-KLM et Lufthansa.

Wall Street a fini mardi en légère hausse, soutenue par le secteur de la santé et de bons indicateurs économiques.

Les investisseurs américains, presque tous convaincus que la Réserve fédérale relèvera ses taux mi-décembre, prendront mercredi connaissance de plusieurs indicateurs, notamment les chiffres de la dernière enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • SoitecAcitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 8
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 6
  • AxaAcitivité: 4
  • Credit AgricoleAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Cazeneuve veut en faire autant en cinq mois qu'en cinq ans 22
  • Front contre la purge des dépenses publiques 67
  • Valls proposera un "revenu décent" à partir de 18 ans 42
  • Notre-Dame-des-Landes : la faisabilité d'une évacuation à l'étude ? 15
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires