Les Bourses européennes évoluent en hausse modérée à mi-séance

PARIS (Reuters) - Hormis une place de Londres plombée par sa forte pondération minière, les Bourses européennes évoluent en hausse modérée mardi à mi-séance, notamment emmenées par le rebond des valeurs bancaires italiennes tandis que Wall Street, qui avait consolidé lundi après une série de records, est attendue en légère progression à l'ouverture.

À Paris, le CAC 40 prend 0,55% (+24,86 points) à 4.535,25 points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,05% mais, à Londres, le FTSE cède 0,56%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est inchangé, l'EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,32% et le Stoxx 600 de 0,03%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de quelque 0,1%.

Le secteur bancaire, poids lourd de la cote, avance de 0,43%, l'une des progressions sectorielles les plus marquées en Europe, à la faveur notamment du rebond des valeurs bancaires italiennes, dont l'indice reprend 2,4%.

Cela n'empêche pas ce dernier d'accuser un repli de près de 11% depuis le début du mois - et de plus de 50% depuis le début de l'année - les investisseurs redoutant une crise bancaire en Italie si le "non" l'emporte lors du référendum de dimanche sur la réforme constitutionnelle voulue par le gouvernement.

La président du Conseil Matteo Renzi a dit qu'il démissionnerait en cas de défaite lors de cette consultation, ce qui créerait un vide politique au moment où nombre de banques italiennes doivent sans trop tarder renforcer leur bilan.

Avec son secteur bancaire, la Bourse de Milan prend 0,94%, surperformant les autres Bourses européennes, et le rendement des obligations souveraines italiennes à 10 ans perd cinq points de base pour revenir à un creux d'une semaine de 2,01% et s'éloigner d'un pic de 14 mois de 2,16% inscrit plus tôt dans le mois.

A l'autre bout du spectre, l'indice européen des ressources de base perd 0,87% dans le sillage de la rechute des cours du cuivre (-1,63%), du zinc (-1,17%) ou encore de l'aluminium (-1,43%)

Mais, à l'exemple du cuivre qui est parti pour inscrire en novembre sa meilleure performance en 10 ans, toutes ces matières premières et l'indice les réunissant ont vivement profité ces dernières semaines de la perspective de voir la future administration Trump se lancer dans un programme de grands travaux d'infrastructures aux Etats-Unis.

L'indice des valeurs pétrolières (-0,72%) accuse la deuxième plus forte baisse du jour en raison du recul de plus de 1,5% des cours du brut au vu des craintes renouvelées de voir l'Opep incapable, in fine, de finaliser un accord de principe sur la réduction de sa production.

Le ministre indonésien de l'Energie Ignasius Jonan a ravivé les inquiétudes en disant plus tôt dans la journée ne pas être sûr que l'Opep puisse se mettre d'accord lors de sa réunion de mercredi. Lundi, à deux jours de cette réunion, les experts du cartel réunis à Vienne n'étaient pas parvenus à un projet d'accord sur une réduction de la production.

Au-delà du recul des minières et des pétrolières, la Bourse de Londres pâtit également de la chute de 5% de l'action Aberdeen Asset Management, deuxième plus forte baisse de l'indice Stoxx 600, qui pâtit toujours des déclarations faites lundi par la société de gestion sur la probabilité de voir la sortie des capitaux de ses fonds se poursuivre.

Le recul le plus marqué du Stoxx 600 est le fait du titre Actelion, qui retombe de plus de 4% à Zurich après quatre séances consécutives de gains, réagissant à un article du Financial Times qui laisse entrevoir un accord de coentreprise "compliqué" avec l'américain Johnson & Johnson plutôt qu'une OPA pure et simple sur le numéro un européen des biotechnologies.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Solocal GroupAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • AlstomAcitivité: 6
  • Veolia EnvironnementAcitivité: 6
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • CarmatAcitivité: 4
  • Eos imagingAcitivité: 4
Sujets à la une
  • US / Eco : 178.000 créations de postes en novembre 39
  • La banque publique Bpifrance perd 18,5 millions d'euros avec Viadeo 36
  • Les Français divisés sur le programme économique de François Fillon 52
  • Présidentielle 2017 : les Français approuvent la décision de François Hollande 40
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires